Syneval Courtier en Syndic

 

La Lettre SYNEVAL - Mars 2019

Le gouvernement sanctionne les syndics

Alors que rien ne laissait présager une évolution du cadre législatif relatif aux syndics, le gouvernement a annoncé le 5 mars 2019 une série de mesures visant ce secteur.

Après avoir laissé près de 4 ans aux professionnels afin de s'approprier le contrat-type de syndic, force est de constater que la démarche visant à responsabiliser ces derniers a été un échec :  38% des contrats ne respectent toujours pas ce contrat-type !

Partant de ce constat, le gouvernement a décidé de frapper les syndics au portefeuille en mettant en place des pénalités pécuniaires importantes en cas d'entorse au contrat-type.

Cette mesure, bien qu'inévitable étant donné la proportion d'entorses à la règle, ne contribuera pas à une amélioration de l'image de la profession de syndic.

A quand une vraie prise de conscience par les organisations professionnelles que ce cercle vicieux doit cesser ?

Rachid Laaraj, Fondateur.

---

Communiqué de presse

Le Premier Ministre prévoit à juste titre de sanctionner les syndics de copropriété qui ne respectent pas le contrat-type, leur proportion demeurant élevée.

La réaction de Syneval, courtier en syndic

Depuis le 2 juillet 2015, les syndics sont dans l’obligation de reprendre le contrat-type in extenso imposé par la Loi Alur et n’ont le droit de facturer que les prestations autorisées par ce décret.
SYNEVAL spécialiste de la mise en concurrence du mandat de syndic, a analysé quelque 970 contrats depuis le début de l’année 2017 et il s’avère que 38% d’entre eux ne respectent pas intégralement la trame imposée.

Lien vers le communiqué de presse (...) suite

 

---

Actualité Syneval

Copropriétés : Edouard Philippe veut simplifier le changement de syndic

Copropriétés : Edouard Philippe veut simplifier le changement de syndic

Selon des informations du « Parisien », le Premier ministre doit annoncer mardi des mesures visant à mettre favoriser la concurrence et mieux encadrer les tarifications. Changer de syndic de copropriété n'est pas une sinécure. Souvent, un syndic installé ne se laisse en effet pas remplacer si facilement. Surtout, comme le souligne une étude Syneval publiée en 2018, il y a très (trop) souvent...


Les astuces d’un professionnel de l’immobilier pour changer de syndic de copropriété

Les astuces d’un professionnel de l’immobilier pour changer de syndic de copropriété

Seuls 39 % des propriétaires d’appartements interrogés par l’association de consommateur CLCV se disaient « satisfaits » de leur syndic de propriété en 2017. Mais pourquoi donc ne pas en changer ? Le gouvernement compte d’ailleurs même simplifier la tâche ! Rachid Laaraj a fait changer de syndics à plus de 45 000 copropriétaires. Directeur général de Syneval, un courtier en syndics...


Copropriété : les conflits pour charges impayées augmentent de 29 % en 10 ans !

Copropriété : les conflits pour charges impayées augmentent de 29 % en 10 ans !

Précisons qu’en cas d’impayés, c’est normalement au syndic de réagir afin d’éviter que la situation ne s’enlise. (...) Mais dans les faits, les procédures ont tendance à traîner. « Entre le premier défaut de paiement et le moment où le problème est soldé par le tribunal, il faut compter entre 2 ans et 2 ans et demi », témoigne Rachid Laaraj. ...


---
Télécharger l'étude Syneval sur les honoraires de syndic
---

Actualités des copropriétaires

Comment le gouvernement veut mettre les syndics de copropriété au pas

Comment le gouvernement veut mettre les syndics de copropriété au pas

Édouard Philippe doit annoncer mardi l’instauration d’amendes à l’encontre des professionnels qui ne joueraient pas le jeu de la transparence dans les contrats. Certains tarifs pourraient aussi être encadrés.

 

 Lire l'article (...) suite

Comment sont élus les membres du conseil syndical en copropriété ?

Comment sont élus les membres du conseil syndical en copropriété ?

Généralement, dans une copropriété, un conseil syndical assiste et contrôle le syndic dans sa gestion. Les membres sont désignés lors de l’assemblée générale.

 Lire l'article (...) suite

Copropriétés : lourdes pénalités en vue pour les syndics hors la loi

Copropriétés : lourdes pénalités en vue pour les syndics hors la loi

Le gouvernement devrait maintenant s’attaquer aux syndics de copropriété. Le Parisien révèle ce lundi 4 mars qu’Édouard Philippe devrait annoncer mardi, l’instauration d’amendes à l’encontre des professionnels qui ne joueraient pas le jeu de la transparence dans les contrats. À l’occasion des 10 ans de l’autorité de la concurrence, le Premier ministre devrait annoncer plusieurs mesures pour relancer la concurrence chez les professionnels chargés de gérer les affaires des copropriétés (travaux d’urgence, bilan comptable, etc.) Chaque année, bien que les propriétaires d’appartements ne soient que 39% à se dire satisfaits des prestations offertes par leur syndic, ils ne sont que 4% à en changer, selon les chiffres de l’association de consommateur CLCV.

 

Lire l'article (...) suite

---

Posez vos questions à notre partenaire juridique

Notre partenaire, le cabinet d’avocat Boulan Koerfer Perrault et Associés, répond gratuitement aux questions des copropriétaires sur notre site internet. Posez votre question ici.

Créée en 1957, la SCP Boulan Koerfer Perrault & Associés, est un cabinet d’avocats inter-Barreaux, implanté à Paris et Versailles. Au sein de celui-ci le pôle immobilier compte deux associés, Maître Frédéric Drouard et Maître Virginie Koerfer, ainsi que cinq collaborateurs. Le cabinet BKP & Associés se tient donc à votre disposition afin de répondre à vos questions en matière de droit de la copropriété.

Les dernières réponses :

• Le syndic n’a pas fait signer le procès-verbal de l’assemblée générale, l’assemblée générale peut-elle être annulée ?

• Les clauses d’aggravation de charges sont-elles efficaces ?

• Si le contrat de syndic n’est pas conforme au contrat type, le mandat est-il nul ?

• Un copropriétaire souhaitant contester une assemblée générale doit-il attaquer le syndicat des copropriétaires ou le syndic ?

Cliquez ici pour poser votre question

---


Syneval sur Facebook Syneval sur Twitter Syneval sur Linkedin Syneval sur YouTube

SYNEVAL - SAS au capital de 35 000 euros
RCS Paris 534 194 535 - Fax. 0811 48 20 91

Copyright 2019 - Tous droits réservés