Syneval Courtier en Syndic

 

La Lettre SYNEVAL - Novembre 2019

Loi Alur : 5 ans après

En l’espace de 5 ans, la Loi ALUR a bouleversé le paysage concurrentiel des syndics en créant l’obligation de mise en concurrence du mandat de syndic tous les 3 ans.

Cette disposition n’a pas forcément été bien acceptée par la profession mais force est de constater que cela a eu pour conséquence de pousser les syndics à s’intéresser beaucoup plus aux attentes des copropriétaires.

L’exemple le plus frappant étant la qualité des extranets proposés par les syndics afin de permettre un accès dématérialisé aux documents de la copropriété, plus de 20% des syndics proposent aujourd’hui des solutions allant au-delà de la liste minimale de documents définie par décret le 23 mai dernier. Les solutions mises en place par ces cabinets permettent notamment de suivre au quotidien l’ensemble des flux financiers relatifs à la copropriété ainsi que toutes les interventions.

A l’heure du « syndic bashing », il était important de mettre en avant cet effort de la profession.

Rachid LAARAJ, Fondateur de Syneval.

---

Syneval au Salon de la copropriété

Venez nous rencontrer le 13 et 14 novembre

Syneval est présent sur le salon de la copropriété qui a lieu les 13 et 14 novembre à Paris Porte de Versailles. Nous serons heureux de vous rencontrer à cette occasion sur le stand B40.

Lien vers le site du salon

---

Communiqué de Presse

Copropriétés neuves, comment éviter un syndic provisoire imposé ?

A l’achèvement de la construction d’un immeuble vendu sous le régime de la copropriété, et avant même la remise des clés aux copropriétaires, le promoteur nomme un syndic dit « provisoire ». Cette démarche, prévue par la loi depuis 1965, n’est toutefois pas très protectrice des intérêts des copropriétaires. Un défaut que tente de corriger, non sans quelques maladresses, la loi ALUR (Accès au Logement et Urbanisme Rénové) du 24 mars 2014. Explications de Syneval, courtier en syndic. (...)

Lien vers le communiqué de presse (...) suite

---

Syneval dans les Médias

De nombreux logements sont actuellement en construction dans les grandes villes. De nouveaux immeubles dont il faudra organiser l'écosystème. Il faudra entre autres en désigner le syndic, chose pas toujours évidente étant donné que les propriétaires viennent à peine de prendre leurs marques. Dans le cas d'un nouvel immeuble, comment désigner un syndic ? Quels sont ses missions ? - Les réponses de Rachid Laaraj, fondateur de SYNEVAL.

Voir la vidéo

---

Actualité Syneval

Lien vers l'article

Comment changer de syndic de copropriété ?

La procédure à suivre pour changer de syndic de copropriété n’est pas si compliquée, mais il vous faudra une raison valable. Les griefs portés à l’encontre du syndic ne sont pas toujours partagés par l’ensemble des copropriétaires. Ce qui impose de préparer son remplacement longtemps à l’avance. Comment virer son syndic et à quel moment s’y prendre ? Dossier Familial vous dit tout. (...)

Lien vers l'article

Notre syndic nous a vendus !

Gauthier M., président de conseil syndical, est inquiet. Le syndic de l’immeuble a cédé son cabinet et le nouveau gestionnaire n’est toujours pas arrivé. Or, des travaux urgents doivent être mis en route. Que faut-il faire ? (...)

Lien vers l'article

Comment être un copropriétaire malin qui ne paie plus les yeux fermés

Les charges de copropriété pèsent de plus en plus lourd, mais il est possible de faire baisser la note. Découvrez les leviers pour mieux gérer votre immeuble et faire des économies. (...)

---
Télécharger l'étude Syneval sur les honoraires de syndic
---

Actualités des copropriétaires

Lien vers l'article

La copropriété est responsable des parties communes ?

Le syndicat des copropriétaires, bien que ne possédant pas les parties communes de l’immeuble, n’en est pas moins leur gardien. C’est la leçon à tirer de cet arrêt.

Analyse de la Cour de cassation, 3e chambre civile, du 11 juillet 2019, n° 18-11676. (...)

Lire l'article (...) suite

Lien vers l'article

Comment privatiser un toit terrasse en copropriété ?

La prescription acquisitive trentenaire peut s’appliquer pour une partie commune d’une copropriété dès lors que les demandeurs sont les seuls à l’utiliser et à l’entretenir. ...

 Lire l'article (...) suite

Lien vers l'article

Prise de décision, « conseil syndical », amendes… Ce qui va changer dans les copropriétés en 2020 ?

Une réforme mais pas une « révolution ». Le gouvernement s’attaque au fonctionnement complexe des copropriétés, visant à y faciliter les travaux sans trop forcer la main aux propriétaires. (...)

Lire l'article (...) suite

---

Posez vos questions à notre partenaire juridique

Notre partenaire, le cabinet d’avocat Boulan Koerfer Perrault et Associés, répond gratuitement aux questions des copropriétaires sur notre site internet. Posez votre question ici.

Créée en 1957, la SCP Boulan Koerfer Perrault & Associés, est un cabinet d’avocats inter-Barreaux, implanté à Paris et Versailles. Au sein de celui-ci le pôle immobilier compte deux associés, Maître Frédéric Drouard et Maître Virginie Koerfer, ainsi que cinq collaborateurs. Le cabinet BKP & Associés se tient donc à votre disposition afin de répondre à vos questions en matière de droit de la copropriété.

Les dernières réponses :

• Le syndic n’a pas fait signer le procès-verbal de l’assemblée générale, l’assemblée générale peut-elle être annulée ?

• Les clauses d’aggravation de charges sont-elles efficaces ?

• Si le contrat de syndic n’est pas conforme au contrat type, le mandat est-il nul ?

• Un copropriétaire souhaitant contester une assemblée générale doit-il attaquer le syndicat des copropriétaires ou le syndic ?

Cliquez ici pour poser votre question

---


Syneval sur Facebook Syneval sur Twitter Syneval sur Linkedin Syneval sur YouTube

SYNEVAL - SAS au capital de 35 000 euros
RCS Paris 534 194 535 - Fax. 0811 48 20 91

Copyright 2019 - Tous droits réservés