Amélioration de l’habitat. La résidence Romain-Rolland réhabilitée

le 17 septembre 2018

Dans le cadre de l’Opération programmée d’amélioration de l’habitat (Opah) pour les copropriétés dégradées mise en œuvre depuis fin 2014, sur le territoire de Saint-Brieuc, la résidence Romain-Rolland située en face de l’hôpital Yves-Le-Foll a été réhabilitée

Amélioration de l’habitat. La résidence Romain-Rolland réhabilitée

En présence de l’Agence de Bretagne, de Soliha et du Conseil syndical, Marie-Claire Diouron s’est rendue vendredi à la résidence Romain Rolland pour approuver la qualité des travaux de rénovation de la toiture, des chaudières et des VMC.

Construite en 1983 avec 45 logements et quatre commerces, la copropriété répartie sur cinq bâtiments présentait de fortes dégradations au niveau de l’étanchéité des toitures-terrasses et une corrosion importante des gaines de VMC en toiture.

Après plusieurs concertations avec l’Agence de Bretagne, le conseil syndical s’est prononcé favorable pour le remplacement total de la toiture, des chaudières à haute performance énergétique et des VMC collective auto-réglable. « Nous avons pris cette décision grâce notamment à l’implication de Soliha qui a assuré un suivi individuel pour chaque copropriétaire afin de finaliser le projet et de l’Agence de Bretagne représentée par M. Louvel qui a su maîtriser le suivi des travaux », a rapporté Jeanine Le Mée, vice-présidente du conseil syndical. « Mais il faut reconnaître que sans subvention beaucoup d’entre nous n’auraient pas pu tenir cet engagement.

« Réhabiliter 1 000 logements »

En effet, grâce aux aides, les copropriétaires ont pu voter favorablement pour un programme de travaux énergétique avec un reste à charge oscillant entre 2 925 € et 7 142 €. « Les travaux permettront un gain énergétique de 50 % classant la résidence sur une étiquette énergétique C, contre une étiquette initiale classée », précise Renan Louvel. « De plus, nous envisageons de faire des économies sur la revoyure du contrat d’assurance et des factures d’électricité des parties communes », a souligné Alfred Voirin, président du conseil syndical. Le coût des travaux s’élève à plus de 365 000 € TTC, subventionnées par l’Agence nationale de l’habitat (Anah), l’État et la Ville à hauteur de 154 572 €.

Après six mois de travaux, Alfred Voirin, président du conseil syndical a remercié tous les acteurs du projet dont la Ville représentée par Marie-Claire Diouron, maire. (ALFRED VOIRIN)

« L’objectif de l’Opah est de réhabiliter un total de 1 000 logements dans la ville sur la durée de l’opération », glisse Marie-Claire Diouron, maire. « À mi-parcours, six copropriétés ont à ce jour été accompagnées, regroupant un total de 454 logements. Les efforts se poursuivent en 2019 et 2020 puisque cinq copropriétés sont en cours d’accompagnements. » La résidence Romain-Rolland est la première copropriété de France à bénéficier de nouvelles aides votées par l’Anah sur les copropriétés dites « fragiles ».

Source : Le Telegramme

Ils parlent de nous :

Appelez-nous