Comment bien choisir son interphone en copropriété ?

le 14 avril 2018

Le choix d’un système de contrôle d’accès à une importance majeure pour la sécurité de tous les habitants d’un immeuble. Il existe aujourd’hui énormément  de possibilités, mais lesquelles nous correspondent et respectent le budget alloué ? Pas toujours facile de faire le bon choix : audio ou vidéo, filaire ou GSM ?

Comment bien choisir son interphone en copropriété ?

Crédit photo : www.intratone.fr

Interphones audio ou vidéo ?

Pendant de nombreuses années l’interphonie se résumait à un système de communication audio entre un interphone à l’entrée de l’immeuble et un combiné téléphonique à l’entrée de l’appartement. Ce système, bien que fonctionnel, a depuis été remplacé par des solutions plus sûres grâce à l’apport des nouvelles technologies.

Ce renforcement de la sécurité est d’abord passé par l’ajout de la fonction vidéo. La possibilité de voir la personne qui sonne à la porte rassure évidement les copropriétaires, mais elle s’accompagne d’une hausse des coûts de l’équipement avec la nécessité d’installer des combinés avec des écrans couleurs dans tous les logements.

« Un visiophone est plus dissuasif qu’un interphone et un digicode. Il est toutefois conseillé d’installer plusieurs niveaux de filtrage. La copropriété doit comprendre un premier système de contrôle d’accès avec digicode ou Vigik® pour accéder au hall d’entrée où l’on trouvera un deuxième système de contrôle d’accès avec interphone ou visiophone », souligne Cédric Mazet, responsable marketing pour Intratone.

Interphonie filaire ou interphonie GSM ?

La dernière révolution en date dans le domaine de l’interphonie permet de concilier la sécurité de l’interphonie vidéo à un coût moins important que l’interphonie classique, et avec du confort en plus. L’interphonie GSM (avec l’ajout d’une carte Sim dans l’interphone), permettra de voir et de communiquer avec son visiteur directement depuis un téléphone fixe, un mobile ou une tablette.

Cette solution est idéale pour les personnes âgées ou à mobilité réduite qui peuvent ainsi répondre à leur visiteur sans se déplacer au combiné mural de l’appartement. Elle permet également de voir son visiteur et d’ouvrir la porte même lorsque l’on se trouve à l’extérieur de son appartement : pour dissuader un cambrioleur en repérage, pour ouvrir à un enfant ayant oublié ses clés…

Un coût réduit pour une installation simplifiée

De par l’absence de combinés muraux dans les appartements l’interphonie GSM est également la solution la plus économique pour équiper ou rénover un immeuble. L’abonnement mensuel nécessaire aux communications étant dérisoire par rapport aux économies réalisées à l’installation.

C’est le cas des solutions d’interphonie sans fil GSM Intratone ne nécessitant aucun passage de câble dans les cages d’escalier. Vous aurez alors le choix entre  plusieurs modèles d’interphones ou de claviers codés vous permettant de sécuriser tous les accès d’une résidence

« La programmation de tous ces équipements se fait à distance et en temps réel via notre site de gestion www.intratone.info. Le changement d’un nom, la suppression d’un badge ou la modification d’un code ne nécessite donc plus de faire se déplacer un interphoniste et les modifications sont instantanées », indique Cédric Mazet

Avec une solution Intratone il coutera en moyenne 3.500€ pour équiper une copropriété de 20 logements contre 6.500€ pour une installation d’interphonie filaire classique. Pour une fois l’évolution technologique n’est pas au détriment du budget des copropriétaires !

Source : Mon-Immeuble.com

Ils parlent de nous :