Comment être un copropriétaire malin qui ne paie plus les yeux fermés

le 20 octobre 2019

Les charges de copropriété pèsent de plus en plus lourd, mais il est possible de faire baisser la note. Découvrez les leviers pour mieux gérer votre immeuble et faire des économies.

Comment être un copropriétaire malin qui ne paie plus les yeux fermés

kschneider2991 / Pixabay

Les propriétaires croient parfois avoir fait le plus dur une fois acheté leur logement. C’est loin d’être le cas. Les charges de copropriété, c’est-à-dire les sommes qu’il faut débourser pour assurer l’entretien de l’immeuble, pèsent de plus en plus lourd dans le budget. Ces dépenses ont flambé de 50 % en dix ans et elles continuent leur ascension à un rythme élevé. Elles ont bondi de 5 % en 2018, soit quatre fois plus que l’inflation, selon le baromètre des charges de l’Association des responsables de copropriété (ARC) publié en juin dernier. Le chauffage (+ 10 %), l’assurance (+ 7 %), et la gestion par un professionnel (+ 6,5 %) mènent la danse des plus fortes hausses. «Le sujet de la maîtrise des charges est devenu un enjeu central», estime Claude Pouey, directeur technique de l’association.

Côté dépenses, tous les propriétaires ne sont pas logés à la même enseigne. Les leviers d’économies ne sont pas les mêmes dans les passoires énergétiques construites dans les années 1960 et 1970 (…)

Lire la suite sur Le Figaro

Ils parlent de nous :