Contrats de performance énergétique globaux : un nouvel enjeu pour les entreprises

le 16 juillet 2018

Portés par le groupement d’entreprise Operene et livrés officiellement jeudi 21 juin, les deux premiers chantiers de CPE réalisés en Auvergne-Rhône-Alpes concrétisent un changement de paradigme fondamental pour les entreprises du Bâtiment.

Contrats de performance énergétique globaux : un nouvel enjeu pour les entreprises

DR – Les Pléiades (Lyon 6e) a pu bénéficier d’une aide de 3 500 EUR par logement grâce au dispositif Ecoreno’v

Les deux premiers chantiers de rénovation énergétique en copropriétés d’Auvergne-Rhône-Alpes réalisés dans le cadre de Contrats de performance énergétique globaux (CPE) ont été livrés dans le 6e arrondissement de Lyon et à Miribel, dans l’Ain, jeudi 21 juin. Pour Nicolas Petit, président du groupement d’entreprises Operene, qui a réalisé ces deux chantiers, il s’agit incontestablement d’une étape importante pour la filière. « C’est un changement de paradigme fondamental, puisque nous passons non seulement d’une obligation de moyens à une obligation de résultats, mais aussi parce que l’ensemble des acteurs intervenus s’engage collectivement sur les économies d’énergie que réaliseront les copropriétaires des deux résidences concernées », affirme-t-il.

Sur le premier chantier, qui concerne 27 logements, le groupement Operene assure un volume d’économies d’énergie de 35 %, tandis qu’il s’engage sur un volume de 48 % sur le second, où ce sont cette fois 37 logements qui entrent dans le cadre de l’opération. « La garantie de performance énergétique offre un mode contractuel innovant et sécurisant, poursuit Nicolas Petit. Les propriétaires achètent une consommation énergétique garantie et les travaux sont un moyen d’y parvenir et non plus une fin ». Pour mener à bien ces projets, le groupement Operene a réuni des PME locales expertes dans leurs domaines respectifs d’activité, qui sont intervenues sous la conduite des cabinets Plenetude et Pegime, à Lyon, ainsi que Eco4Home et Bemotech, à Miribel.

Pour chacune de ces deux opérations, les équipes de maîtrise d’œuvre et les entreprises réunies par Operene ont accompagné les propriétaires et leur syndic (la régie BGC) tout au long des opérations. Y compris dans la phase de demande d’aides auprès des différents partenaires publics. Ainsi, à Lyon, la Métropole et la Ville ont apporté leur contribution. « La copropriété Les Pléiades a pu bénéficier d’une aide de 3 500 € par logement grâce au dispositif Ecoreno’v de la Métropole de Lyon », confirme Béatrice Vessiller, vice-présidente. Dans le même temps, à Miribel, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et l’Ademe ont également soutenu les travaux. « Nous accompagnons ces opérations avec des aides dédiées à l’assistance à maîtrise d’ouvrage », précise Jacqueline Roisil, directrice régionale ajointe de l’Ademe Auvergne-Rhône-Alpes. Tandis que Jean-Pierre Gaitet, vice-président du département de l’Ain, ajoute : « Le Département de l’Ain, par l’intermédiaire de son Agence locale de l’énergie et du climat, l’Alec 01, s’est également engagé dans le financement de ce projet de rénovation énergétique avec un accompagnement important des copropriétaires ».

Source : Journal du BTP

Ils parlent de nous :

Appelez-nous