Copropriété : la vôtre ressemble-t-elle à la copro type française ?

le 22 novembre 2018

Où trouve-t-on le plus de logements en copropriété ? Quelle utilisation en font les copropriétaires ? Quelles charges moyennes paient-ils ? Etat des lieux de la copropriété en France.

Copropriété : la vôtre ressemble-t-elle à la copro type française ?

71 % des copropriétaires se déclarent satisfaits de ce régime juridique. – © SvetaZi

A l’occasion de la 25e édition du Salon de la copropriété qui se tient mercredi 21 et jeudi 22 novembre à Paris, le Cabinet Elabe a réalisé une étude auprès de 800 copropriétaires. Les résultats, croisés avec des données de l’Insee ou de l’Anah, permettent de dresser un état des lieux de la copropriété en France.

9,7 millions de logements en copropriété

Près de trois logements sur dix (28 %) appartiennent à une copropriété. Cela représente 9,7 millions de logements sur les 34,8 millions que compte la France en 2017. Cette part est croissante : elle était de 20 % il y a trente ans (1988).

94 % des lots en copropriété sont des appartements

La quasi-totalité (94 %) des lots en copropriété sont des appartements. 61 % des logements collectifs en copropriété sont situés en « communes centres », 37 % dans les communes de banlieue et 2 % dans les communes rurales.

62 % des copropriétés regroupent moins de 10 habitations

30 % des copropriétés situées en région parisienne

Près d’un tiers des copropriétés se trouvent en région parisienne alors que celle-ci représente 18 % de la population française métropolitaine.

47 % des logements en copropriété sont occupées par les propriétaires

Le parc de logements en copropriété se répartit en quatre ensembles :

– 47 % sont les résidences principales des propriétaires ;

– 30 % sont occupés par des locataires :

– 13 % sont des résidences secondaires ;

– 10 % sont des logements vacants.

Les copropriétaires sont âgés en moyenne de 56 ans

Le ménage copropriétaire est en moyenne âgé de 56 ans et a un revenu mensuel de 3 223 euros.

Les charges de copropriété représentent 12 % des revenus annuels

En moyenne, les copropriétaires interrogés par Elabe déclarent consacrer 12 % de leurs revenus annuels aux charges de copropriété. Ce sont les propriétaires d’un logement de 90 m² et plus qui y consacrent la plus grande part de leurs revenus.

Paris affiche les charges de copropriété les plus élevées de la métropole avec 38 euros par m² et par an. C’est dans l’Ouest de la France qu’elles sont les moins onéreuses (19 euros par m² à Nantes et à Bordeaux).

 

Deux tiers des dépenses annuelles en copropriété concernent les frais de chauffage, de personnel (gardien, ménage,…) et d’entretien.

> A LIRE : Charges de copropriété : le grand écart en Ile-de-France

71 % des copropriétaires sont satisfaits

71 % des sondés déclarent être d’une manière générale satisfaits de leur copropriété. Ils apprécient le partage des charges ainsi que la mutualisation des coûts des travaux. Ce sont les personnes de plus de 50 ans qui sont les plus satisfaites de la vie en copropriété (74 %).

En revanche, 28 % des copropriétaires interrogés sont insatisfaits, mettant en avant la difficulté à obtenir un consensus, les nuisances de voisinage et l’obligation de se conformer à des règles communes.

21 % ont recours au crédit pour payer les travaux

74 % des copropriétaires ont payé comptant leurs derniers travaux de copropriété, 21 % ont eu recours au crédit et seulement 2 % aux aides de l’Etat comme l’Eco-prêt à taux zéro.

Plus de 4 syndics sur 5 sont professionnels

Seuls 15 % des copropriétaires font appel à un syndic bénévole. Si le syndic professionnel domine dans l’agglomération parisienne (92 %), le syndic bénévole est davantage présent dans les communes rurales (31 %).

Source : Dossier Familial

Ils parlent de nous :

Appelez-nous