Pourquoi engager un courtier de syndic ?

Comment changer de syndic ?

Il n’est pas rare que les copropriétaires soient mécontents de la gestion de la copropriété par leur syndic. Les raisons de cette insatisfaction peuvent être multiples : faible réactivité aux demandes émanant des copropriétaires, turn-over au niveau des gestionnaires, absence de mise en concurrence des contrats, honoraires trop élevés… Il apparaît de surcroît qu’il n’est pas forcément aisé de changer de syndic car des règles précises doivent être respectées: le conseil syndical doit respecter l’obligation de mise en concurrence du mandat de syndic, trouver les différents candidats, sélectionner le candidat idéal puis notifier son contrat suffisamment en amont de l’assemblée générale afin qu’il puisse être intégré à l’ordre du jour. Après cela, il faut enfin que les copropriétaires se mettent d’accord sur une candidature lors d’un vote s’effectuant à la majorité absolue.

Longtemps démunis, les conseils syndicaux ont dorénavant la possibilité de faire face à cette tâche l’esprit serein en étant accompagné d’un professionnel indépendant chargé de réaliser l’appel d’offres : le courtier en syndic. Ce dernier consacrera le temps nécessaire à l’appel d’offres et possède l’expertise nécessaire à l’analyse des candidatures des différents syndics.

 

Qu’est-ce qu’un courtier en syndic de copropriété ?

Le métier de courtier se déploie dans tous les secteurs d’activités (assurance, banque, prêt immobilier, achat d’une voiture, appartement …) et il s’applique depuis quelques années aux syndics de copropriété. Cette approche innovante permet aux conseils syndicaux de se focaliser sur la formulation de leurs besoins (proximité, compétence travaux, extranet performant, expérience du gestionnaire…), au courtier en syndic de réaliser ensuite l’appel d’offres et d’identifier les syndics correspondant le mieux au cahier des charges défini par le conseil syndical. Ainsi, le courtier en syndic proposera un rapport complet permettant de comparer les points forts et les points faibles de chaque cabinet présenté.

Le courtier en syndic doit donc comprendre les caractéristiques de la copropriété et les attentes du conseil syndical afin de proposer les syndics les plus adaptés. Pour ce faire, il va généralement se déplacer sur la copropriété afin d’apprécier la qualité du bâti et la configuration de la résidence ainsi que rencontrer le conseil syndical afin de définir ses besoins. Le courtier en syndic passe également en revue les documents relatifs à la copropriété (procès-verbaux d’assemblée générale, convocation…) afin d’intégrer d’éventuelles spécificités (impayés, procédures, comptabilité défaillante…). Sur la base de ces diligences poussées, le courtier en syndic propose alors plusieurs cabinets de syndic correspondant au cahier des charges.

 

Quelles sont les raisons de faire appel à un courtier en syndic de copropriété ?

Les copropriétaires font généralement appel à un courtier en syndic lorsqu’ils ne sont pas satisfaits de leur syndic actuel et souhaitent par conséquent en changer. Au-delà de la réalisation de l’appel d’offres, le recours à un courtier en syndic présente de nombreux avantages :

  • Bénéficier des conseils d’un expert

Les copropriétaires ne sont pas des professionnels de l’immobilier et ne maîtrisent donc pas forcément l’ensemble des dispositions légales et jurisprudentielles applicables dans le cadre de la mise en concurrence du mandat de syndic. Avoir recours à un courtier en syndic permet par conséquent de bénéficier des conseils d’un expert de la copropriété.

  • Faire le bon choix

Le courtier va proposer plusieurs cabinets de syndic dont les organisations ont fait l’objet de vérifications approfondies. Cela permet de minimiser le risque de retenir en assemblée générale un syndic inadapté aux besoins de la copropriété ou ne bénéficiant pas des outils nécessaires à la bonne gestion de la copropriété.

  • Faire des économies

L’objectif du courtier en syndic est de vous présenter des syndics dont la prestation correspond pleinement aux besoins de la copropriété. L’objectif n’est donc pas de diminuer des honoraires de syndic mais simplement de s’assurer que les honoraires proposés sont en ligne avec les tarifs de marché. On se rend néanmoins compte que le courtier en syndic arrive en moyenne à obtenir une diminution d’environ 10% des honoraires de base du fait d’un positionnement tarifaire élevé du syndic en place.

Le recours à un courtier en syndic permet donc au conseil syndical de s’assurer de trouver le syndic correspondant le mieux à ses besoins et bénéficiant de références solides.

 

Nombreux sont les copropriétaires qui souhaitent changer de syndic, soit parce qu’ils ont le sentiment que celui-ci n’est pas assez compétent, soit parce qu’ils estiment que les syndics appliquent des honoraires trop chers et que ceux-ci pourraient être abaissés par une mise en concurrence. Mise en concurrence des syndicats de copropriétaires qui est, nous le rappelons, devenue obligatoire depuis la loi Alur. Afin de vérifier si ces intuitions sont légitimes, puis de tout mettre en œuvre pour opérer le bon changement si c’est le cas, les copropriétaires peuvent s’appuyer sur les courtiers de syndic.

Garantir un contrat de syndic qualitatif et très compétitif

Les syndicats de copropriétaires étant aussi pléthores qu’inégaux, les audits des courtiers de syndic relèvent régulièrement des cas de cabinets abusant de leur opacité de fonctionnement pour surfacturer leurs services. L’expert est donc là pour trier les multiples candidats et sélectionner ceux susceptibles de répondre au mieux aux attentes des copropriétés. Attention, l’objectif n’est certainement pas de trouver le syndic le moins cher coûte que coûte, le tarif est certes un critère non négligeable, mais qui ne doit pas être considéré au détriment de la qualité des services proposés.

Une fois la qualité de la gestion de copropriété assurée, la question du tarif reste bien sûr centrale. La plupart des syndicats de copropriétaires sollicités directement par les copropriétés proposent automatiquement un prix 10% au-delà de leurs tarifs afin de couvrir les potentielles mauvaises surprises que les copropriétaires auraient volontairement omis lors de la signature. Ce type de pratique peut être contournée par un courtier de syndic et même davantage, puisque l’objectif de ces experts est d’obtenir aux alentours de 30% de réduction des honoraires du syndic.

 

Le courtier de syndic propose un véritable accompagnement

Bien au-delà d’un rôle d’aide au choix du syndic (que des comparateurs internet affirment réaliser sans même réaliser d’audit !), le courtier en syndic se pose en véritable conseiller et accompagnateur pour les copropriétaires souvent dépassés par ces tâches aussi techniques que chronophages. Outre le gain de temps et d’argent, le courtier en syndic offre aux copropriétaires une analyse très poussée des contrats de syndics (plus de 180 points décortiqués), des appels d’offres élargis, des processus de sélection en toute transparence s’appuyant sur des audits d’experts et une négociation rigoureuse des contrats de gérance. L’idée est de bénéficier grâce au courtier de syndic d’un service d’assistance globale lors de votre changement de syndic, depuis le moment où vous envisagez cette option jusqu’à la signature finale du contrat.  Diagnostics techniques, contentieux éventuelles, budget prévisionnel, choix des prestataires, droit immobilier, gestion administrative, rénovation énergétique, prévisions de gros travaux, tous ces points (et bien d’autres) sont examinés à la loupe par les courtiers auprès des différents syndicats de copropriétaires.

 

Le courtier de syndic Syneval

Syneval fait assurément figure de pionnier dans le secteur puisqu’il est tout simplement le premier, en 2011, à avoir proposé un service de courtier de syndic, suscitant rapidement des émules de par son succès auprès des copropriétés.

Syneval mise sur son indépendance et son expertise pour élaborer la meilleure offre de syndic aux copropriétaires l’ayant sollicité. Cette offre se présentera sous la forme d’une sélection de trois syndicats de copropriétaires choisis pour leur faculté à répondre aux critères attendus, au premier desquels la qualité de leur service, ainsi que pour la compétitivité de leurs tarifs obtenus après négociations.

Téléchargez le guide gratuitement

Contactez-nous

Ils parlent de nous :

Appelez-nous