C’est un poste de dépense hautement stratégique ! Alors que les taux sont au plus bas, le coût de l’assurance qui est assortie à votre emprunt pèse mécaniquement de plus en plus lourd. En principe, la loi vous permet désormais de faire jouer la concurrence pour dégotter une assurance moins chère que celle proposée par votre banque. Sauf qu’en pratique, les établissements bancaires usent de nombreux stratagèmes pour ralentir, voire bloquer vos démarches. Il faut dire que, pour eux aussi, ce marché, estimé entre 8 et 9 milliards d’euros, est devenu central…

Les banques commencent par vous bloquer dès la souscription de votre crédit. Depuis plusieurs mois, (…)

Lire la suite sur Capital