Heureuse nouvelle ! Contre toute attente, les taux des crédits immobiliers sont repartis à la baisse début mai. A 1,50% sur 20 ans, ils retrouvent même leur plus bas niveau historique observé en octobre 2016. Le moment est donc idéal pour emprunter si vous avez un projet d’achat. Mais aussi pour renégocier votre crédit immobilier en cours, si ce n’est pas déjà fait… “Beaucoup de particuliers qui avaient souscrit un prêt immobilier en 2015 n’ont pas pris le temps de le renégocier afin de profiter du point bas d’octobre 2016. Ils ont aujourd’hui un véritable fenêtre de tir pour le faire”, observe Maël Bernier, porte-parole de courtier Meilleurtaux.com. Si vous êtes dans cette situation, deux solutions s’offrent à vous : tentez d’obtenir une meilleure offre de la part votre banque. En cas de refus, n’hésitez pas à contacter une autre banque pour faire racheter votre prêt.

Pour mesurer les économies que vous pourrez tirer de cette opération, nous avons demandé au courtier Meilleurtaux de réaliser plusieurs simulations de rachat de crédits immobiliers souscrits en 2015.

Nous avons d’abord pris l’exemple d’un acheteur ayant emprunté 200.000 euros à 2,25% sur 20 ans en mai 2015.

  • Ses mensualités sont de 1.035 euros par mois (hors assurance).
  • Il lui reste 17 années d’emprunt à rembourser
  • Le montant total à faire racheter (capital restant dû + indemnités de remboursement anticipé + garantie du prêt) est de 180.922 euros.

1ère option : notre propriétaire choisit de conserver les mêmes mensualités et de réduire sa durée de remboursement

En souscrivant un nouvel emprunt à 1,30% sur 16 ans et 1 mois, il pourra réduire sa durée de remboursement de 11 mois.

 

2e option : il choisit de réduire ses mensualités

En souscrivant un nouvel emprunt à 1,30% sur 17 ans, il pourra réduire ses mensualités à 989 euros. Soit un gain de 46 euros par mois. Soit un gain de 9.519 euros sur le coût total du crédit.

Nous avons ensuite pris l’exemple d’un acheteur ayant emprunté 200.000 euros à 2,45% sur 20 ans en décembre 2015.

  • Ses mensualités sont de 1.055 euros par mois, hors assurance
  • Il lui reste 17 années et 7 mois d’emprunt à rembourser
  • Le montant total à faire racheter (capital restant dû + indemnités de remboursement anticipé + garantie du prêt) est de 186.553 euros.

1ère option : notre propriétaire choisit de conserver les mêmes mensualités et de réduire sa durée de remboursement

En souscrivant un nouvel emprunt à 1,30% sur 16 ans et 5 mois, il pourra réduire sa durée de remboursement de 13 mois.

 

2e option : il choisit de réduire ses mensualités

En souscrivant un nouvel emprunt à 1,30% sur 17 ans et 7 mois, il pourra réduire ses mensualités à 990 euros. Soit un gain de 65 euros par mois. Soit un gain de 13.806 euros sur le coût total du crédit.

Si ce n’est pas déjà fait, sachez que vous avez tout autant intérêt à renégocier un crédit souscrit avant 2015. L’opération pourra même souvent se révéler plus avantageuse, l’écart de taux étant plus grand.

Pour les prêts souscrits après le point bas d’octobre 2016, les opérations de rachats sont, en revanche, beaucoup moins intéressantes, car l’écart avec les taux actuels reste faible (souvent moins d’un point). De plus, il faut avoir remboursé au moins une année de crédit pour amortir les frais liés à l’opération.

Quelle que soit la date de souscription de votre emprunt, sachez que vous aussi désormais renégocier chaque année l’assurance liée au prêt. Avec là encore, de belles économique à la clé.

Source : Capital