«Débuts prometteurs» pour la plateforme de rénovation énergétique de Chartres, selon les élus

le 20 septembre 2018

Chartres Métropole a présenté, hier, sa plateforme territoriale de rénovation énergétique, Chartres Rénov’Habitat, lancée en mai. Selon les élus, les premiers résultats sont prometteurs.

Aux côtés de leurs partenaires, les élus de Chartres Métropole, Denis-Marc Sirot Foreau ( ), Élisabeth Fromont ( ) et Didier Garnier ( ), ont présenté Chartres Rénov’ Habitat, hier.

«Débuts prometteurs» pour la plateforme de rénovation énergétique de Chartres, selon les élus

Chartres Métropole a lancé, en mai dernier, une plateforme territoriale de rénovation énergétique : Chartres Rénov’Habitat. L’objectif : encourager la rénovation énergétique du parc immobilier de l’agglomération chartraine, tout en

Ce dispositif de guichet unique est financé par la Région Centre-Val de Loire, à hauteur de 20.000 € par an, sur trois ans. Denis-Marc Sirot-Foreau, vice-président de Chartres Métropole, en charge de la politique foncière, explique : « Ce dispositif permet d’avoir une continuité dans l’avancée du dossier du particulier, depuis sa demande de conseil jusqu’au choix des devis. »

Depuis mai, 207 personnes se sont présentées à ce guichet unique et 25 % ont pris un rendez-vous avec un conseiller. « C’est un bon début », indiquent Élisabeth Fromont, vice-présidente de Chartres Métropole, en charge de la politique foncière, et Didier Garnier, vice-président au développement et à la promotion économiques.

Il précise : « Pour l’heure, nous n’avons pas d’objectif précis en termes de fréquentation et d’utilisation, même si on aimerait que les choses aillent vite. Ça ne dépend pas de nous. Il faut qu’il y ait une capacité des entreprises à répondre aux demandes. »

Dans le cadre de la loi sur la transition énergétique de 2015, l’ensemble du parc de logements antérieurs à 1974 doit être rénové d’ici 2050. Cette évolution de la loi implique que Chartres Rénov’ Habitat puisse accompagner 1.000 rénovations par an, au cours des trente prochaines années.

Les travaux les plus demandés, par les propriétaires ayant pris rendez-vous avec un conseiller, concernent la rénovation énergétique. Sandra Niro, responsable de l’agence d’Eure-et-Loir de Soliha, une association au service de l’habitat, précise : «Souvent la première sollicitation concerne les fenêtres. On éprouve vite la sensation de froid dans son logement, quand celles-ci ne sont plus étanches. C’est à partir de là que les propriétaires prennent conscience qu’ils doivent faire quelque chose. Notre rôle, c’est de montrer qu’il n’y a peut-être pas que ça à réaliser comme travaux. Car lorsque l’on change ses fenêtres, on dépasse rarement 10 % de gain énergétique.»

Lorsqu’un propriétaire souhaite rénover son habitation en profitant du dispositif Chartres Rénov’Habitat, il lui suffit de se rendre au guichet unique, à Chartres. Élise Combataladesse, coordinatrice de la plateforme, explique le fonctionnement : « Lors d’un premier rendez-vous, on effectue un état des lieux du logement, de la situation familiale, des ressources. Et on prend connaissance du projet du particulier. Ensuite, on voit si l’on peut effectuer une rénovation globale ou par étapes. Si elle est globale, on propose une visite du domicile pour faire un pré-diagnostic du logement, afin d’identifier les travaux à effectuer et les gains énergétiques potentiels. »

Permanence. Guichet unique de Chartres Métropole, 32, boulevard Chasles. Accueil du lundi au vendredi, de 9 heures à 12 h 45 et de 13 h 30 à 17 heures. Tél. 02.37.23.40.00.
chartresrenovahabitat@agglo-ville.chartres.fr

Marie Bascoulergue

Source : L’Echo Républicain

Ils parlent de nous :