Concierges, gardiens et employés d’immeuble

le 18 novembre 2012

CONCIERGES, GARDIENS ET EMPLOYÉS D’IMMEUBLE

  1. Distinction entre concierge et gardien d’immeuble

La concierge surveille l’immeuble, habite la loge et s'occupe parfois du courrier et du ménage.

Le gardien assure toute la journée de multiples tâches de surveillance; d'entretien ou d’administration de la copropriété. Il réceptionne les entreprises extérieures, peut faire visiter les logements vacants. Il peut afficher les notes de services, remettre les convocations et les procès-verbaux des assemblées générales aux copropriétaires, déboucher le vide-ordures, appeler les dépanneurs si quelqu'un reste bloqué dans l'ascenseur, prévenir la police en cas d’infractions. Certains assument même l'entretien des espaces verts, les travaux de plomberie ou d'électricité, selon leurs compétences.

Bien que ces activités offrent de nombreux services, elles sont réglementées, à la fois par le Code du travail et par la convention collective nationale des concierges, gardiens et employés d’immeubles.

  1. Catégories d’emploi des concierges, gardiens et employés d’immeubles

Deux catégories d’emploi des concierges, gardiens et employés d’immeubles

La catégorie A correspond au régime de droit commun, c'est à dire un emploi à temps complet avec 151,67 heures de travail.

La catégorie B est un régime dérogatoire, définit par les articles L.7211-1 et L.7211-2 du Code du travail, qui englobe des personnes employées pour des tâches précises appréciées non pas par un volume horaire mais par des unités de valeur (UV). En effet, à chaque tâche correspond une UV.

  1. Qualifications des concierges, gardiens et employés d’immeubles

Afin de garantir un salaire minimal, une grille de qualification est mise en place.

Exemple : un employé de niveau 1, équivalent au coefficient 235, exécute des tâches simples ne nécessitant pas de formation spécifique, alors qu’un employé de niveau 5, équivalent à un coefficient de 395, est considéré comme un agent de maîtrise ayant des capacités professionnelles bac+2 et des qualités humaines.

  • Le niveau 1, équivaut à un coefficient de 235, correspondant au métier d’employé d’immeuble.

Travaux de manutention courante, de nettoyage, d’entretien des espaces verts, tâche matérielles dans l’ensemble immobilier. Pas de formation particulière au-delà de la formation obligatoire (école obligatoire jusqu'à 16 ans).

  • Le niveau 2 équivaut à un coefficient de 255, correspondant au métier d’employé spécialisé, gardien, concierge.

Entretien courant et surveillance de l’immeuble. Tâches administratives ou techniques simples. Formation spécialisée d’un an au-delà du premier cycle de l’enseignement du second degré.

  • Le niveau 3 équivaut à un coefficient de 275, correspondant au métier d’employé d’immeuble qualifié.

Entretien courant assurant le fonctionnement normal des équipements de l’immeuble. Emploi nécessitant un B.E.P et un C.A.P.

  • Le niveau 4 équivaut à un coefficient de 340, correspondant au métier de gardien principal.

Tâches du gardien de niveau 3 et mise en œuvre de tous les moyens de nature à assurer la sécurité et le fonctionnement des installations dans l’immeuble. Niveau Baccalauréat.

  • Le niveau 5 équivaut à un coefficient de 395, correspondant au métier de gardien-chef.

Il coordonne l’activité d’au moins 10 employés. Il assure la sécurité et le bon fonctionnement des installations de l’immeuble. Tâches administratives. Deux ans de formation.

  • Le niveau 6 équivaut à un coefficient de 410, correspondant au métier d’agent principal de gérance.

Travaux administratifs ou techniques. Responsable du personnel effectuant les travaux.

Niveau B.T.S

  1. Contrat de travail des concierges, gardiens et employés d’immeubles

Il doit préciser l’ensemble des fonctions exercées par l’employé.

Les besoins de la copropriété peuvent contraindre à moduler le contrat de travail de l’employé.

  1. Rémunération des concierges, gardiens et employés d’immeubles

La rémunération comprend plusieurs éléments : le salaire mensuel contractuel, la prime d’ancienneté (3 % du salaire de base par tranche de 3 années), le 13ème mois (cette gratification est accordée au salarié justifiant d’une présence complète pendant l’année civile).

L’ensemble des copropriétaires supportent le coût de ce service qui est comptabilisé dans les charges communes comme frais d’entretien et d’administration.

  1. Logement des concierges, gardiens et employés d’immeubles

La copropriété est tenue de mettre un logement à la disposition des employés de catégorie B. Il s’agit d’un avantage en nature.

Tous les 5 ans, l’employeur doit s’occuper de la réfection des peintures et du papier du logement.

S’agissant des frais de chauffage, d’abonnement et de fourniture d’eau, de gaz et d’électricité ils incombent à l’employé qui occupe le logement.

Ils parlent de nous :

Appelez-nous