Économies d’énergie : gare au Bureau régional de l’habitat

le 31 août 2017

© Pixabay

Bureau régional de l’habitat, voilà un nom qui fleure bon l’organisme public décentralisé, d’autant qu’il propose « un bilan gratuit pour détecter et résoudre les postes énergivores » des logements en Saône-et-Loire. Mais en réalité, il n’en est rien.

« Économies d’énergie chez les particuliers : le Bureau régional de l’habitat propose un bilan gratuit pour détecter et résoudre les postes énergivores des habitats en Saône-et-Loire. » En recevant ce communiqué, Que Choisir a immédiatement pensé à une action initiée par la région pour inciter aux économies d’énergie. D’autant plus que ce « bureau régional de l’habitat » exerce en Bourgogne Franche-Comté, une région impliquée dans l’aide à la rénovation énergétique avec son programme Effilogis, qui subventionne les audits énergétiques des logements.

Pourtant, ce Bureau régional de l’habitat n’a strictement rien à voir avec le conseil régional. Derrière ce nom se cache en fait une entreprise RGE, « Les pros de la performance énergétique », qualifiée pour l’isolation, les installations de chauffage et de production d’eau chaude. Rien, donc, qui mérite cette dénomination. Que Choisir n’a pas manqué d’y percevoir une volonté d’entretenir la confusion pour engranger un maximum de clients en les appâtant avec un bilan gratuit.

Ce que l’entreprise dément, ne voyant pas où est le problème. « Nous travaillons sur la région Bourgogne, il était logique de prendre ce nom, nous a-t-elle répondu. Quant au bilan gratuit, il nous permet de hiérarchiser les travaux à réaliser pour une rénovation énergétique performante. » Peut-être, mais le discours serait assurément plus convaincant si la dénomination n’était pas aussi équivoque.

L’occasion de rappeler que les seuls experts qui fournissent des avis gratuits, objectifs et désintéressés en matière de travaux d’économie d’énergie sont les conseillers des Espaces info énergie, parfois rebaptisés « Points rénovation info service ». Cofinancés par l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), les régions et d’autres collectivités locales, ils n’ont rien à vendre. C’est un gage d’objectivité qu’aucune entreprise ne peut revendiquer.

Source : Que Choisir