Les chiffres sont édifiants. Entre 2007 et 2017, les charges de copropriété se sont envolées de 37,4%, selon l’observatoire de l’Association des responsables de copropriété. Soit 3 fois plus vite que l’inflation (+12% sur la période).

Dans le détail, l’augmentation la plus importante concerne les primes d’assurance, qui en raison de la multiplicité de sinistres, ont bondi de 93,9% sur la période. Suivent les frais de gestion facturés par les syndics (+52,5%), les factures de chauffage (+39,9%), les coûts de gardiennage (+32,7%), les dépenses d’entretien (+27,7%) et enfin les factures en eau courante (+24,7%).

ARC

Cette étude a été réalisée en passant au crible les dépenses de 2.500 immeubles sur toute la France. Pour un appartement type de 60 mètres carrés, le niveau moyen du total des charges atteint ainsi 2.856 euros en 2017. Ces dépenses se répartissent actuellement de la façon suivante : 28% pour le chauffage, 20% pour le gardiennage, 17% pour l’entretien général, 12% pour les honoraires de syndic, 9% pour l’eau, 6% pour l’entretien de l’ascenseur, 6% pour les frais d’assurance.

ARC

Source : Capital