Encadrement des loyers à Paris : les nouveaux montants au 1er août

le 2 août 2017
Encadrement des loyers à Paris : les nouveaux montants

Ouest-France/Illustration

Mis en place en 2015, l’encadrement des loyers à Paris se poursuit en 2017. Le barème des loyers de référence est de nouveau actualisé cette année. Les nouveaux montants entrent en vigueur le 1er août et resteront valables jusqu’au 31 juillet 2018.

Dans la série « ce qui change le 1er août », le barème fixant les loyers de référence pour la mise en œuvre de l’encadrement des loyers à Paris est actualisé à compter de ce jour et reconduit jusqu’au 31 juillet 2018.

L’arrêté fixant dans la commune de Paris les loyers de référence par catégorie de logement et par secteur géographique a été signé par le préfet d’Île-de-France le 21 juin 2017.

Ce nouveau barème ne concerne que les contrats de location signés à partir du 1er août 2017. Pour les contrats signés entre le 1er août 2016 et le 31 juillet 2017, il faut se référer au précédent barème. Ce dispositif d’encadrement des loyers ne concerne, pour l’instant, que Paris intra-muros depuis août 2015 et Lille depuis le 1er février 2017. Il sera étendu en 2018 aux 412 communes de l’agglomération parisienne.

L'encadrement des loyers à Paris
L’encadrement des loyers à Paris | Visactu

À Paris, jusqu’à 4,50 % de hausse !

La hausse du loyer de référence majoré est variable selon les quartiers et le type de logement : elle est d’environ 1 à 2 %. Mais, comme le souligne le site spécialisé PAP. fr, le nouveau barème réserve quelques surprises.« Si l’augmentation moyenne au 1er août 2017 est « modérée » il faut toutefois noter qu’elle est très supérieure à l’indexation des baux en cours (+ 0,51 % sur un an !) », remarque PAP. fr et « qu’elle est très disparate.

Par exemple, s’agissant d’un logement d’une seule pièce construit avant 1946, l’évolution peut être nulle (c’est le cas pour un studio vide dans le 7e arrondissement) mais peut atteindre 1,80 €/m²/mois en plus pour un studio meublé construit avant 1946 dans le 2e arrondissement, soit une hausse de 4,50 % sur un an ! »

Dans certains quartiers, des loyers en baisse

Si dans une majorité de quartiers, le nouveau barème autorise une hausse des loyers, ce n’est pas le cas partout. Les loyers resteront stables par exemple dans le secteur du Champs de Mars et dans le 7e arrondissement, là où ils sont les plus élevés.

Le nouveau barème impose une baisse des loyers dans plusieurs quartiers, notamment celui de la place de la République, le quartier des Épinettes, celui de La Goutte d’Or ou encore du Parc Montsouris.

 

Source : Ouest France

Ils parlent de nous :