Facture d’électricité : pourquoi vous allez payer encore plus cher

le 29 juillet 2018

Voté cette nuit au Sénat, un amendement donne à une filiale d’EDF la responsabilité d’entretenir les colonnes qui acheminent l’électricité dans les immeubles. Problème : ce sont les copropriétaires qui financeront cette nouvelle charge.

Facture d’électricité : pourquoi vous allez payer encore plus cher

Facture d’électricité plus chère : combien ça va coûter ?

Enedis est une société filiale du groupe EDF. Depuis cette nuit (dans le cadre de l’examen du projet de loi Elan), elle a été missionnée afin d’entretenir les colonnes montantes qui conduisent l’électricité dans les immeubles. Comme le souligne Capital, cette désignation fait suite à une longue bataille juridique qui oppose ladite société aux copropriétés. Et pour cause, elle fait figure de véritable chambardement pour les copropriétaires. Lesquels copropriétaires devront, in fine, supporter le coût de cet entretien.

Et si le sujet a donné lieu à quantité de litiges ces derniers temps, c’est aussi et surtout parce qu’aujourd’hui en France, pas moins de 800 000 colonnes montantes (sur les 1,6 millions existantes) posent problème et que 300 000 se révèlent totalement obsolètes. Par tribunaux interposés, Enedis et les copropriétaires se sont donc renvoyé la gestion de ces installations. Entre temps, les coupures intempestives se sont multipliées, relève Capital. Dans certains cas, ce sont davantage les risques d’incendies qui ont augmenté. La résultante de cette décision fait qu’Enedis a désormais la mission de les mettre aux normes.

Son coût ? 10 000 euros en moyenne par copropriété. Et la note peut vite augmenter…

Facture d’électricité plus chère : qui va payer ?

Une note qui sera donc assumée par les copropriétaires, note Capital. Pour quelle raison ? Parce qu’il s’agira tout bonnement d’une nouvelle charge de travail. Laquelle charge sera, forcément, répercutée sur le Turbe (comprenez : le Tarif d’utilisation des réseaux publics d’électricité) et, non accessoirement, prélevée automatiquement sur votre facture d’électricité si vous êtes copropriétaire. Reste à déterminer combien ces mises en conformité coûteront vraiment à chaque particulier. Dans l’absolu, tout dépend de l’état de la colonne montante de votre immeuble.

Si de lourds travaux sont à prévoir, poursuit Capital, il y a fort à parier que les copropriétaires pourraient, au final, ressortir gagnants de cette opération. Mais si, à l’inverse, la colonne montante de votre immeuble qui achemine l’électricité a fait l’objet d’un entretien régulier, il se pourrait que les copropriétaires ayant souhaité bien faire ne s’y retrouvent pas du tout financièrement.

Source : Planet.fr

Ils parlent de nous :

Appelez-nous