Forte croissance des agences immobilières low-cost

le 15 mars 2012

Depuis le début des années 2000, on compte de nouveaux acteurs sur le marché de l’immobilier. Ces nouvelles agences immobilières, telles que Efficity ou Solvimmo, sont parties du simple constat que les recherches pour un bien immobilier se faisaient davantage sur Internet, elles ont donc supprimé les agences physiques et leur couteux pas-de-porte.

Ces agences peuvent alors se permettre d’afficher des commissions bien moins élevées que les agences traditionnelles. En effet, les commissions ne dépasseraient pas en moyenne, les 3 à 4% du prix de vente du bien contre environ 6,5% pour les réseaux classiques.

Ne représentant pour l’heure qu’une faible part de marché, ces nouveaux acteurs enregistrent des taux de croissance très important et sont bien partis pour chambouler le paysage immobilier français.

Les deux réseaux « virtuels »les plus aboutis sont Capifrance (1300 agents sur toute la France)  et Optimhome (1200 collaborateurs). Signe de l’intérêt que suscite ce modèle économique, ces deux sociétés viennent d’être rachetées par l’homme d’affaires François Pinault.

Ils parlent de nous :

Appelez-nous