Immobilier : le bilan de François Hollande

le 18 mai 2017

Immobilier : le bilan de François Hollande

Le candidat François Hollande avait promis en 2012 de construire 500 000 logements neufs et 150 000 HLM chaque année. Le président de la République n’a pas atteint ces objectifs. Au lendemain de l’intronisation d’Emmanuel Macron, bilan immobilier du quinquennat Hollande avec LesFurets.com.

Dans le domaine de la construction de logements sociaux et d’habitations neuves, le Président François Hollande n’a pas su tenir ses promesses de campagne. Le nombre de nouveaux biens immobiliers sortis de terre pendant son quinquennat est inférieur aux objectifs fixés, analyse Le Figaro.

1,7 million de mises en chantier sous François Hollande

Le candidat Hollande avait affirmé qu’en cas d’élection à la tête de la France, 150 000 nouveaux logements sociaux seraient construits chaque année. Or seules 130 000 HLM ont vu le jour en 2016. Les chiffres de l’an dernier sont toutefois supérieurs de 15% à ceux observés en 2015. Par ailleurs, sous les différents gouvernements Hollande entre 2014 et 2016, seules 55% des villes françaises ont respecté leurs obligations en matière de construction de logements sociaux sur leur territoire.

Du côté des biens immobiliers neufs, François Hollande avait assuré que 500 000 habitations seraient ajoutées au parc existant chaque année. Or, sous sa présidence, 2,1 millions de ces logements ont été autorisés au lieu des 2,5 millions initialement prévus. Parmi ces habitations qui verront bel et bien le jour, seules 1,7 million ont par ailleurs déjà été mises en chantier. Les travaux concernant les autres projets n’ont actuellement pas encore débuté, même si les permis de construire ont été accordés.

Effets limités de la loi Alur

En moyenne, au cours de chacune des quatre dernières années du quinquennat de l’ancien président, ce sont ainsi 400 000 logements neufs qui sont sortis de terre. Au-delà de l’augmentation de la quantité de biens disponibles, François Hollande s’était engagé à faciliter l’accès au logement des Français grâce à une loi.

Celle-ci a bel et bien été votée sous le nom de loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové (Alur). La loi Alur est entrée en vigueur fin 2015, mais sa portée a été réduite avec l’arrivée de Manuel Valls au poste de Premier ministre en août 2014.

Source : Les Furets.com

Ils parlent de nous :

Appelez-nous