Le Sénat veut durcir la réglementation de la location meublée touristique

le 20 novembre 2019

La location meublée touristique du type Airbnb n’a pas la cote auprès des hôteliers traditionnels, mais aussi des maires. Le nombre de jours durant lesquels un propriétaire peut louer son bien pourrait être divisé par deux.

Les pouvoirs publics veulent encore une fois renforcer la règlementation de la location meublée touristique (type Airbnb). Ainsi, dans le cadre du projet de loi Engagement et proximité, actuellement en discussion au parlement, un amendement (adopté) propose que les collectivités, et particulièrement les communes, puissent fixer une limitation de durée de location comprise entre 60 et 120 jours par an. Ainsi, les maires disposeraient d’un outil plus efficient pour piloter leurs politiques locales du logement, surtout dans les zones tendues. (…)

Lire la suite sur Investir

Ils parlent de nous :