L’Unis à la rencontre des conseils syndicaux de copropriétés

le 2 avril 2018

L’Unis, syndicat de gestion de copropriétés, a réuni le 15 mars, les conseils syndicaux des copropriétés dont il a mandat de gestion dans le périmètre de Loire Sud au cours d’un après-midi d’information et de rencontre conviviale. La septième édition du genre.

L'Unis à la rencontre des conseils syndicaux de copropriétés

©Tv&Co – 700 personnes ont fréquenté le salon

La septième édition de la rencontre des conseils syndicaux, tenue au Centre des congrès de Saint-Etienne, prenait une nouvelle dimension cette année avec la tenue d’une table ronde d’information autour de la question des travaux et de l’investissement, ainsi que la tenue d’un salon auquel se retrouvaient 25 exposants professionnels de l’équipement de la maison, le tout ponctué par une soirée-cocktail conviviale pour les 700 invités de l’événement. Ce sont les conseillers syndicaux des immeubles en copropriété dont les cabinets adhérents de l’Unis Loire ont en charge le mandat de gestion.

Dix des adhérents de l’Unis Loire avaient invité les conseils syndicaux qu’ils fréquentent souvent dans un contexte quelquefois tendu, remarque Benoît Guias, secrétaire du syndicat : « Nous, les syndics de copropriété, nous n’avons pas une bonne image, associée à l’appel de fonds que nous avons la charge de collecter pour la gestion des immeubles. Globalement, nous sommes ceux qui apportent les mauvaises nouvelles ». « Par cette rencontre annuelle, nous voulons apporter une autre vision de notre métier, hors du contexte anxiogène des réunions de copropriétés, tout en apportant du contenu sur l’actualité et favorisant les rencontres. »

Unis Loire que préside Guillaume Humbert regroupe 20 cabinets employant plus de 200 personnes. Ils partagent leur activité entre la gestion locative de 700 immeubles, représentant 11 000 logements et 1 500 locaux professionnels, et le syndic de copropriété pour 1 900 immeubles représentant 47 000 logements.

Daniel Brignon

Source : L’Essor

Ils parlent de nous :