Plans banlieue : déjà des centaines de millions d’euros investis à Grigny

le 22 mai 2018

La commune de Grigny, dans l’Essonne, qui attend beaucoup des annonces d’Emmanuel Macron ce mardi en faveur des banlieues, s’est lancée depuis plusieurs années dans d’importants projets d’aménagements urbains.

Plans banlieue : déjà des centaines de millions d’euros investis à Grigny

En 2015 et 2016, le quartier de la Grande-Borne à Grigny a fait l’objet de nombreux travaux d’aménagements urbains. LP/Florian Garcia

La commune de Grigny (Essonne) a lancé un nombre important de projets pour améliorer la vie dans ses quartiers notamment grâce aux aménagements financés dans le cadre de l’Agence nationale de rénovation urbaine (Anru).

295 millions d’euros de projets financés à la Grande Borne entre 2007 et 2019

Tristement célèbre pour avoir été le théâtre de l’attaque de quatre policiers en octobre 2016, ce quartier à cheval sur les communes de Grigny et de Viry-Chatillon a amorcé sa mutation grâce aux aménagements financés dans le cadre de l’Anru (Agence nationale de rénovation urbaine). D’importants travaux ont désenclavé cette cité, désormais traversée par une route et un emplacement dédié au futur TZen 4. Au total, près de 135 millions d’euros ont été apportés par l’Anru, 11 millions d’euros par le département, 22,5 millions d’euros par la région et le reste réparti entre l’agglomération, la ville et le bailleur.

95 millions d’euros d’investissements à Grigny 2 entre 2007 et 2018

Pour redresser la plus grande copropriété d’Europe, 72 millions d’euros ont été investis au titre des dispositifs de l’Anru et 23 millions d’euros ont été apportés par l’Agence nationale de l’habitat (Anah). Des sommes qui ont permis la rénovation d’un gymnase et la création d’un groupe scolaire. Des travaux de réhabilitation viennent d’être lancés pour désenclaver le quartier. Une nouvelle rue verra prochainement le jour et une deuxième entrée dans le quartier sera créée.

120 000 € pour le Médiapôle et 800 000 € pour la création d’une police municipale

Début mai, la ville a inauguré le Médiapôle Simone-Veil. Un lieu dédié aux élèves et aux enseignants pour qu’ils soient formés au numérique. L’enveloppe de l’Etat s’accompagne d’une aide 8000 € pour le fonctionnement de la structure. En novembre 2016, l’Etat avait annoncé qu’une subvention exceptionnelle de 800000 € serait attribuée à la commune pour la création d’une police municipale. Prévue pour fin 2017, cette police municipale est toujours en cours de recrutement.

29 millions d’euros pour baisser la facture du chauffage

Lancée à l’automne 2016, la géothermie permet désormais à 10000 logements de Grigny et de Viry-Châtillon de se chauffer grâce une eau à 71 °C enfouie à 1 500 m sous la terre. Pour les habitants, cette énergie propre et renouvelable devrait permettre une baisse de leur facture énergétique de 25 %. Un atout pour la copropriété de Grigny 2 dont les charges étaient plombées par le chauffage. L’Etat et la région ont financé 39 % de cet investissement.

Source : Le Parisien

Ils parlent de nous :

Appelez-nous