Les projets de rénovation urbaine sont-ils menacés à cause de la baisse des APL ?

le 28 septembre 2017

Avec la réforme des APL, dans le Boulonnais, les grands projets de rénovation urbaine comme au Chemin-Vert, à Boulogne, ou à la Tour du Renard à Outreau pourraient-ils être remis en cause ?

Alors que l’ancien gouvernement est venu à plusieurs reprises au Chemin-Vert, dont le président François Hollande, pour vanter la rénovation urbaine de Transition, celui d’Emmanuel Macron pourrait mettre du plomb dans l’aile aux projets à venir.

Le nouveau plan logement va-t-il chambouler les plans prévus dans l’ANRU II pour Triennal et Aiglon, toujours au Chemin-Vert ? « Ce qui est engagé avec les entreprises va le rester, mais quant au projet de 250 reconstructions, on ne sait pas, explique Philippe Charton, directeur d’Habitat du littoral. La Tour Houdon a été vidée. Va-t-on devoir la murer plutôt que de la démolir ? Aujourd’hui, le projet global est remis en question. »

Pour rappel, ce projet de 119 M € est cofinancé par Habitat du littoral, à hauteur de 54 M€.

 À Outreau, le projet ANRU de démolition-reconstruction du quartier de la Tour-du-Renard sera-t-il aussi remis en cause ? Pas-de-Calais Habitat, qui compte 5 000 logements dans le Boulonnais, est moins alarmiste.

« Tout engagement qui a été pris, par convention, sur les programmes ANRU sera respecté, précise-t-on au service communication. Nous avons bien compris qu’un certain nombre de choses circulaient sur la baisse des loyers, mais on est dans du conditionnel. Pour l’heure, nous sommes absolument incapables de parler de conséquences éventuelles. »

Source : La Voix du Nord

Ils parlent de nous :