Ce qui s’est passé jeudi dernier n’est pas glorieux. Après une année de travail pour élaborer l’ordonnance réformant la copropriété prévue par la loi ELAN, c’est un projet de texte dense et ambitieux, notamment pour la transition énergétique des immeubles collectifs, qui avait vu le jour. Il avait été soumis officiellement au Conseil national de la transaction et de la gestion immobilières, dont la même loi ELAN avait préalablement élargi les compétences à la copropriété. En clair, le CNTGI étrennait (…)

Lire la suite sur Capital