Rénovation énergétique : quelles sont les attentes des Français ?

le 11 mars 2018

1 Français sur 4 rénove son logement dans l’objectif de limiter ses consommations d’énergies.

Rénovation énergétique : quelles sont les attentes des Français ?

Tandis que les performances des habitats sont au cœur des préoccupations, Enerjmeeting dévoile les résultats de son étude sur les attentes des particuliers, lorsqu’ils prévoient des travaux chez eux. Les principales tendances sont globalement encourageantes, car elles montrent une véritable prise de conscience autour d’enjeux capitaux comme l’isolation.

L’isolation, une priorité pour la majorité des particuliers

Dans l’enquête Enerjmeeting menée par l’observatoire Maison à part.com du 29 novembre au 11 décembre 2017, 596 particuliers français ont été interrogés au sujet de leurs préoccupations face aux travaux dans les logements.

Dans la maison, l’isolation est une priorité, citée dans 52 % des cas. On sait, par exemple, qu’une isolation de toiture permet d’augmenter significativement les performances, surtout l’hiver. Le deuxième chantier évoqué regroupe les portes et fenêtres (39 %), juste devant les sols et murs (35 %).

Dans les appartements, les priorités ne sont pas tout à fait identiques. La rénovation la plus souvent mentionnée concerne les sols et murs (56 %), puis les portes et fenêtres (41 %) et, en troisième position, la rénovation globale d’une pièce entière (41 %)

On peut aisément comprendre que les préoccupations esthétiques, concernant le changement d’un revêtement ou la réalisation d’une nouvelle peinture, continuent à occuper l’esprit des particuliers. Mais face à cela, ils sont de plus en plus conscients que l’isolation est primordiale pour faire des économies sur le long terme, et les priorités semblent progressivement se recentrer.

Rénovation énergétique : les envies et les freins des Français

Des connaissances parfois limitées…

Entre les projets de rénovation et leur concrétisation, toute une démarche de sensibilisation et d’information est indispensable. En effet, les Français attendent encore d’être plus facilement renseignés au sujet des aides actuelles.

Ainsi, si la plupart connaissent le Crédit d’Impôt ou le Chèque Énergie, des dispositifs désormais très populaires, beaucoup ignorent qu’ils peuvent aussi solliciter l’Anah afin d’obtenir un financement — sans compter l’existence des subventions locales, là encore trop peu renommées.

Pour que chacun réussisse à mieux comprendre les enjeux liés à la rénovation énergétique, plusieurs initiatives sont prises un peu partout en France. Parmi elles, on identifie par exemple les balades thermiques, organisées afin de saisir à quel point notre parc immobilier actuel mérite une meilleure isolation.

… Mais une réelle envie d’améliorer sa qualité de vie !

Même si les particuliers interrogés par l’Observatoire Maison à part.com admettent qu’ils sont trop peu informés au sujet des rénovations énergétiques, ils restent très sensibles à cette thématique, et affichent une motivation sincère pour changer les choses.

Concrètement, 26 % des sondés veulent rénover pour réduire les consommations énergétiques. Un quart des Français va donc au-delà d’une simple envie d’améliorations esthétiques — et se prépare déjà à mieux isoler sa maison ou encore à modifier son mode de chauffage, pour mettre en place quelque chose de plus efficace, fonctionnant si possible avec des énergies renouvelables.

La seconde priorité dans le domaine de la rénovation, citée à 23 %, est la suivante : adapter l’habitat à ses besoins. Ici, il s’agit davantage d’une orientation « confort », même si l’on estime que cet objectif reste totalement compatible avec des travaux visant des aménagements plus verts !

Enfin, 17 % des sondés veulent rénover pour optimiser le confort du logement en hiver. Là encore, la préoccupation affichée touche à l’isolation et à la performance énergétique, des enjeux de plus en plus présents dans nos esprits.

Le débat continue pendant la journée de l’efficacité énergétique et environnementale du bâtiment

Cette enquête a été réalisée dans le cadre de la journée de l’efficacité énergétique et environnementale du bâtiment, prévue le 8 mars 2018 au Palais Brongniart à Paris. Pour sa deuxième édition, l’événement compte revenir sur la phase de concertation du Plan de Rénovation, qui s’est terminée à la fin du mois de janvier.

Sur cette date clé, plus de 2 000 décideurs, dans l’univers de la maîtrise d’ouvrage et du bâtiment, vont dialoguer autour de la réglementation RE2020 et de tous les prochains labels qui viendront garantir les performances énergétiques des constructions.

Au programme de cet événement, on trouve plusieurs rendez-vous au sujet de la rénovation des logements, de la lutte contre la précarité énergétique, de la rénovation responsable, de l’audit énergétique ou encore de l’économie circulaire.

Source QuelleEnergie.fr

Ils parlent de nous :