Rénovation énergétique. Surélévation-extension et travaux désirables en copropriété

le 14 février 2019

La rénovation énergétique du parc existant est d’un enjeu colossal et le rythme actuel de renouvellement du parc (moins de 1% en 2017 – Source Rapport PACTE Juillet 2017) ne suffira pas à améliorer significativement son niveau global.

Rénovation énergétique. Surélévation-extension et travaux désirables en copropriété

Conférence Rénovation énergétique des bâtiments 2020

Ci-dessous, deux aspects sont décrits, l’un qui traite de la surélévation-extension qui permet astucieusement de densifier la construction en centre-ville tout en embarquant économiquement la rénovation de l’immeuble. L’autre traite de la rénovation en copropriété qui demeure un exercice plus social que technique car cela commence par créer du lien entre les copropriétaires pour leur donner envie de FAIRE.

Pour en parler, deux conférenciers se sont exprimés à la Journée de l’Efficacité Energétique et Environnementale du Bâtiment EnerJ-meeting Paris du 7 février, Didier Mignery, Architecte et gérant, UpFactor et André Pouget, Fondateur Pouget Consultants.

1

La surélévation : la densification au service de la rénovation énergétique

Face à la crise du logement, l’extension horizontale des métropoles, avec les problèmes de mobilité qu’elle engendre, atteint ses limites. Avec un potentiel de plus de 11.000 adresses dans Paris intra-muros*, la surélévation des bâtiments existants présente non seulement un potentiel significatif de création de logements en centre urbain mais constitue aussi une manne financière pour un patrimoine toujours plus coûteux à entretenir, surtout face aux enjeux de la rénovation énergétique.

Pour des co-propriétaires, foncières, bailleurs sociaux ou promoteurs, une surélévation est un parcours du combattant : confirmer un potentiel peut prendre des mois, voire des années pour un ensemble d’immeubles. Et ça ne s’arrête pas là, car obtenir un permis de construire est loin d’être une formalité. In fine, malgré un potentiel attractif, peu se lancent dans le financement de ces études dont le résultat reste incertain.

C’est pour cela qu’après 15 ans de pratique et la réalisation d’une première surélévation à Paris, j’ai décidé de créer UpFactor pour accompagner les propriétaires de la détection à la réalisation de leurs projets.

Et cela grâce à la smart data. Nous avons développé un outil numérique, UpFactor Géoservices®, capable de construire automatiquement une donnée jusqu’alors inédite : la mesure du foncier aérien. Cette technologie parvient à reconstituer en 3D la morphologie des bâtiments existants. Croisée avec la donnée réglementaire, elle peut valider en un clic un potentiel de surélévation sur une adresse donnée. Grâce à une identification rapide à grande échelle, un processus optimisé et un accompagnement, le projet est accéléré et redevient une opportunité d’agir.

Définissant un cercle vertueux, la surélévation permet de financer les travaux de rénovation énergétique des actifs immobiliers et copropriétés tout en proposant de nouveaux logements neufs au coeur des centres urbains pour préserver les espaces libres. Ancrée dans l’histoire du développement des métropoles, la surélévation du bâti existant permet une densification douce préservant patrimoine et formes urbaines.

Et ça marche ! En un an, 850 adresses analysées, plus de 80 dossiers ouverts, 15 permis de construire sont en cours d’instruction ou obtenus pour des bailleurs sociaux, foncières ou copropriétés dans l’objectif de rénover, améliorer et adapter le bâti existant aux enjeux du 21ème siècle.

Cette vision se poursuit jusqu’à la réalisation où nous nous impliquons dans le cycle de production en faisant la promotion de la construction hors-site et modulaire. En suivant une procédure systématique qui garantit la durée, les coûts et la qualité des travaux sans uniformiser les formes, le sur-mesure abordable permet de concilier travaux et milieu occupé.

Sollicités en premier lieu en Ile-de-France et Rhône-Alpes Auvergne, nous agrégeons maintenant les données des grandes métropoles et démontrons que passé l’opportunisme, la surélévation est un véritable outil de fabrication urbaine au service de l’habitat partagé.

Par Didier Mignery, Architecte et gérant UpFactor

2

Travaux désirables en copropriété : donner envie !

J’ai quelques lignes pour rapporter une information essentielle : aider à relever le défi de la rénovation du parc, comprendre comment donner envie de réaliser des travaux de rénovation. « Donner envie », une évidence (?), seul moyen pour impliquer les copropriétés à faire leur part dans la lutte contre le dérèglement climatique, tout simplement…

A l’écoute des occupants des lieux, donner envie de rénover performant
En rénovation, le projet existe déjà et il s’agit d’améliorer ce patrimoine et son vécu. Dans ce projet, les occupants sont aussi déjà là … Ces travaux, en site occupé, se doivent de répondre aux besoins, aux attentes des occupants, une évidence (?). Au début du projet, il est nécessaire de créer les conditions favorables à la « mobilisation » des copropriétaires, faire en sorte que les rencontres soient conviviales, instaurer un climat de confiance, transformer l’apparente contrainte en réelle opportunité. Donner envie, c’est d’abord du « mieux vivre ensemble » !

Déceler et proposer des opportunités de création de valeur
Les travaux de rénovation globale peuvent être rapidement coûteux, parfois difficiles à faire voter. Pour alléger les investissements à consentir, il peut exister des opportunités de création de valeur à déceler en amont sur les opérations étudiées. En rapport avec la performance énergétique ou pas, ces interventions sont très diverses, par exemple (liste non limitative) :

  • créations d’espaces et lieux nouveaux : extensions sur le terrain, sur les toits…, création de sas d’entrée (décorations, banque de prêt de livres…), usages de locaux non affectés …
  • mutualisation de travaux à l’échelle de l’immeuble sur les parties communes (baies, isolation intérieure avec une solution en site occupé, équipements de chauffage et ECS individuels…) ou à l’échelle de l’îlot, pour plusieurs immeubles (isolation cours et courettes…).
  • autres pistes : production d’Electricité photovoltaïque (autoconsommation collective), végétalisation (toitures, cours, plantes dans les parties communes …)

Plus de convivialité, se rencontrer avec plaisir pour rechercher des idées ensemble – place à l’imagination – tirer bénéfices de ces investissements, créer de la valeur, c’est donner envie !

La rénovation comme levier de la neutralité carbone
L’accord de Paris vise la neutralité carbone en 2050. La course à la réduction des émissions s’avère une vraie opportunité pour la massification de la rénovation énergétique.
Rénover, c’est appliquer l’économie circulaire au bâtiment lui-même, c’est un levier certain pour créer de la richesse en valorisant les bâtiments existants, une chance à saisir. Ces travaux, c’est pour aujourd’hui plus de confort, du « mieux vivre ensemble » et pour les décennies à venir des bâtiments compatibles aux défis environnementaux. Difficile de dire plus tard à nos enfants et petits-enfants qu’on ne savait pas, donner envie de relever ce défi !

Par André Pouget, fondateur du bureau d’études Pouget Consultant

Source : Xpair

Ils parlent de nous :