Syndic bénévole : la solution ?

le 18 septembre 2011

Le recours à un syndic bénévole est généralement guidé par une volonté de diminuer significativement les frais de gestion de la copropriété.

Avant de se lancer dans l’aventure du syndic bénévole, les copropriétaires doivent tout d’abord identifier en leur sein les copropriétaires possédant les compétences nécessaires à la gestion d’une copropriété et en premier lieu la maitrise de la comptabilité.

Nous conseillons aux copropriétaires de ne pas opter pour la solution du syndic bénévole dans les cas suivants :
– copropriétés de plus de 15 lots : la masse de travail nécessaire à la gestion devient trop importante,
– travaux importants à prévoir : le suivi des travaux nécessite des compétences spécifiques,
– présence de personnel.

Si vous décidez de devenir syndic bénévole, nous vous conseillons de vous rapprocher des associations de défense des copropriétaires qui vous aiderons à passer ce cap important pour votre copropriété.

Ils parlent de nous :