Currently set to No Index
Currently set to No Follow

Syndics : la révolte des propriétaires

le 24 octobre 2019

Honoraires trop élevés voire abusifs, surfacturations de services ou pratiques malhonnêtes… Les syndicats de copropriété professionnels font souvent l’objet de mécontentements du côté des copropriétaires. Une raison suffisante pour certains pour claquer la porte et gérer eux-mêmes les affaires de leur immeuble.

C’est à Toulouse et Montpellier que les charges de copropriété ont le plus augmenté l’année dernière, selon l’observatoire publié en juin 2019 par MeilleureCopro, un site internet spécialisé. Une hausse équivalente pour les deux villes voisines : 5,6 % pour la Ville rose et 5,7 % pour Montpellier. Concrètement, il faut compter, en moyenne, 22,20 euros par mètre carré à Toulouse pour calculer ses charges et 23,20 euros pour Montpellier.

À titre d’exemple, pour un logement de 60 m2 situé à Toulouse, cela représente 1 332 euros à l’année. Une moyenne. Dans ces charges annuelles sont inclus les honoraires des syndicats de copropriété. «Ils peuvent varier de 60 à 800 euros par lots et dépendent de multiples (…)

Lire la suite sur La Dépêche