Taxes, crédit, prix, loi logement : ce que la rentrée vous réserve

le 4 septembre 2018

En cette rentrée scolaire, c’est l’occasion pour Le Figaro Immobilier de faire le point sur quelques informations qui vous auraient peut-être échappé cet été.

Taxes, crédit, prix, loi logement : ce que la rentrée vous réserve

Crédits photo : pathdoc/Shutterstock

• Taxe foncière: la facture risque d’être salée

Les départements ont rendu leurs arbitrages sur la taxe foncière: pour la grande majorité, ils se sont montrés moins gourmands qu’il y a un an. Mais les communes, bientôt privées des recettes de la taxe d’habitation, pourraient augmenter leur taux. Verdict dans les prochaines semaines. Courant octobre, l’Union nationale des propriétaires immobiliers dévoilera, comme chaque année, son observatoire qui analyse les 50 plus grandes villes de France.

» Pour en savoir plus, vous pouvez lire cet article: Taxe foncière: la facture risque d’être salée

• Taxe d’habitation: première baisse pour 80% des ménages

La réforme de la taxe d’habitation entre en vigueur cette année. Selon les calculs du gouvernement, 80 % des Français, soit 17 millions de foyers, devraient être exemptés de taxe d’habitation dans 3 ans. Cette année, première étape de cette réforme, leur taxe baissera de 30%. Suivra ensuite un autre tiers en 2019 avant d’arriver à la suppression complète en 2020.

» Pour savoir si vous êtes concernés, consultez notre simulateur: Taxe d’habitation: profiterez-vous de la baisse dès 2018?

• Crédit immobilier: c’est toujours le calme plat

Pendant l’été, la baisse des taux de crédit immobilier s’est poursuivie. Ils se sont établis à 1,43% en moyenne toutes durées confondues, selon la dernière étude mensuelle CSA/Crédit Logement. Du jamais vu depuis leur plus bas niveau historique enregistré à la fin de l’année 2016. Selon les courtiers, les taux fixes moyens varient autour de 1,30 à 1,40% sur 15 ans, de 1,50 à 1,60% sur 20 ans et de 1,70 à 1,80% sur 25 ans. Les Français profitent de la concurrence toujours aussi vive entre les banques pour attirer de nouveaux clients et notamment des primo-accédants dont la part a fortement chuté. À en croire les experts, ce calme estival a de grandes chances de se prolonger à la rentrée.

• Prix immobiliers: ça flambe à Paris!

On nous avait promis une accalmie immobilière en 2018. Il n’en est rien pour les prix, même si les volumes se calment. Les tarifs ont grimpé dans l’ancien de 3,5% en France, selon les derniers chiffres publiés par les notaires et l’Insee. Même constat à Paris où les prix se sont envolés de 7,5% en un an. Cette folie des prix s’est également emparée de l’Europe. La tendance à la hausse des prix devrait se poursuivre mais de manière moins soutenue.

Ainsi, à Paris, le prix moyen devrait progresser de 5,3% sur un an pour atteindre 9420 euros par m². «Dans le reste de la région, les augmentations annuelles de prix de septembre 2017 à septembre 2018 devraient être faibles», expliquent les notaires. Le réseau immobilier Guy Hoquet s’attend de son côté à ce que la barre des 10.000 euros du m² soit atteinte d’ici la fin de l’année.

• Une loi pour doper le marché du logement

Sa mission? Faciliter la construction et réorganiser le secteur du logement social. Tel est l’objectif du projet de loi logement (dont vous pouvez lire une synthèse ici) dont chacune des principales mesures a été adoptée par les députés de l’Assemblée et par les sénateurs. Mais les deux chambres ont des points de désaccord. Une commission mixte paritaire se réunira à la rentrée pour tenter de trouver un compromis.

Source : Le Figaro

Ils parlent de nous :

Appelez-nous