Tours jumelles de la Défense, la révolte des habitants

le 3 septembre 2018

Le projet de construction des tours jumelles Hermitage dans le quartier de la Défense (Hauts-de-Seine) se heurte à la résistance des derniers occupants d’immeubles voués à la démolition.

Tours jumelles de la Défense, la révolte des habitants

La localisation de la résidence des Damiers offre une vue imprenable sur Paris. / Thomas Samson/AFP

Au pied des immeubles gris et ramassés de la résidence des Damiers, battus par la pluie, Christine (1) lève les yeux vers l’appartement d’où elle vient d’être expulsée. Le 1er août, à 6 h 30 du matin, encore en pyjama, cette consultante a vu débarquer chez elle un huissier accompagné de policiers en gilet pare-balles et de déménageurs.Elle vivait dans ce « très bel » appartement de 85 m², avec une grande terrasse et une vue imprenable sur la Seine, depuis quarante ans. « Je ne pourrai jamais retrouver la même chose pour le même prix », se désole-t-elle. Elle accompagne Anne, 78 ans, malade d’un cancer, qui a tenu à sortir ce jour-là de l’hôpital pour être présente lors de son éviction. Toutes deux se disent « traumatisées » par ce qui leur arrive.Leur logement se trouve à l’endroit même où doivent pousser, d’ici à 2024, les tours jumelles Hermitage, deux gratte-ciel de 320 m de haut financés par… Il reste 80% de l’article à lire.

Source : La Croix

Ils parlent de nous :

Appelez-nous