Un nouveau défaut trouvé au compteur Linky: il sent mauvais

le 16 août 2018

N’aurait-il donc que des vices ? Soupçonné d’émettre des ondes préjudiciables pour  la santé, de collecter des données sur notre vie privée, de prendre feu intempestivement, le compteur Linky est accusé d’un nouveau défaut : il sent mauvais.

Un nouveau défaut trouvé au compteur Linky: il sent mauvais

Chez nos confrères de Sud-Ouest, Corinne Laufray, demeurant à Rochefort (Charente-Maritime), raconte que depuis l’installation des compteurs nouvelle génération dans son immeuble, les locataires de son appartement se plaignent de mauvaises odeurs de plastique brûlé qui piquent le nez et prennent à la gorge.

Pour Enédis, si ça sent mauvais, ce n’est pas la faute à Linky

La nuisance est telle que ses hôtes, des curistes habitués des lieux depuis une dizaine d’années, menacent de ne pas revenir.
Les compteurs de l’immeuble reposent tous sur une cloison qui sépare le couloir et son appartement. Ceci expliquerait donc cela, et Corinne Laufray a réclamé l’avis du collectif Anti-Linky sur son hypothèse.
Bien entendu, elle a également sollicité un contrôle de l’installation et des appareils auprès d’Enédis. Mais lors de son passage, le technicien dépêché sur place n’a relevé aucune odeur suspecte. Pour le fournisseur d’énergie, si ça sent mauvais dans cet immeuble de Rochefort, ce n’est pas la faute de Linky.
Or Corinne Laufray est catégorique : les nuisances olfactives existent et se produisent lorsque les foyers consomment tous de l’électricité en même temps, ce qui ferait chauffer les compteurs et provoquerait les odeurs désagréables dont se plaignent ses locataires.
Pour l’habitante de Rochefort qui ne voulait pas du compteur Linky, c’est donc la double peine. Elle a écrit à son maire pour lui exposer ses ennuis et réclame désormais le démontage de son compteur.

Source : La dépèche

Ils parlent de nous :

Appelez-nous