Une nouvelle version du Label Promotelec Rénovation Responsable

le 23 septembre 2019

Un des principaux enjeux climatiques de la France est d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050. Dans ce contexte, l’association Promotelec a notamment mis à jour le référentiel de son Label Rénovation Responsable applicable dès le 2 septembre 2019.

Une nouvelle version du Label Promotelec Rénovation Responsable

Tumisu / Pixabay

Une ambition : atteindre la neutralité carbone en 2050

Promotolec est une association qui informe et accompagne à la fois les particuliers, les professionnels et les collectivités locales dans la conception et la réalisation de leurs projets d’amélioration de l’habitat, dans le neuf ou l’existant, aussi bien dans le parc public que dans le parc privé.

Lancé en 2017, le label Rénovation Responsable concerne les maisons individuelles et logements collectifs d’habitation. Il certifie notamment la consommation énergétique d’un bâtiment après la réalisation de travaux ainsi que ses émissions de gaz à effet de serre en phase d’exploitation.

La nouvelle version 2019 du Label émane d’un constat établi par Promotelec à l’issue de plusieurs études et simulations réalisées. Pour atteindre la neutralité carbone en 2050 souhaitée par la France, il faut :

  • Soit accélérer la rénovation massive des logements (pour atteindre 1 million par an en 2050). Actuellement, le nombre de rénovations est évalué à 500 000 par an
  • Soit augmenter le nombre de rénovations de manière moins importante, mais celles-ci doivent être plus fortement réductrices en émissions de CO2

Face à ces attentes et objectifs, l’association Promotelec a rédigé une nouvelle version du référentiel de son label.

De nouveaux niveaux de performance et de nouvelles options

Suite aux retours d’expérience, 2 niveaux de performance ont été définis :

  • HPE Rénovation Equivalent pour les bâtiments antérieurs à 1948 comme c’est le cas pour une majorité en Île-de-France
  • Carbone Responsable valorisant la démarche carbone appliquée et son adéquation avec l’objectif de neutralité carbone de 2050

Le niveau « carbone responsable » constitue une innovation, car il n’existe pas d’obligation similaire dans la réglementation thermique.

De plus, de nouvelles options ont été ajoutées à la version 2019 du label :

  • L’option « Habitat Respectueux de l’environnement » prenant en compte les thématiques d’intégration de l’environnement local, la maitrise de la demande en énergie, l’autoconsommation/l’autoproduction, la réduction de l’empreinte environnementale, la gestion de chantier, la maitrise des consommations d’eau
  • L’option « Habitat Adapté à chacun » prenant en compte l’adaptation du logement au vieillissement de la population. L’enjeu n’est pas négligeable. En effet, selon l’Insee, 6 millions d’habitants sur les 7 millions supplémentaires en France d’ici 2040 devraient être âgés de plus de 65 ans
  • L’option « Territorialisation » permettant de répondre aux enjeux territoriaux spécifiques aux collectivités locales
  • Carbone Responsable

Source : MediaTerre

Ils parlent de nous :