Vitré. Ils aident les plus modestes à rénover leur logement

le 10 octobre 2018

Les Compagnons bâtisseurs accompagnent les habitants pour faire des travaux, petits ou plus importants, pour mieux vivre chez eux. Ils peuvent intervenir dans les 46 communes du territoire.

Vitré. Ils aident les plus modestes à rénover leur logement

Coline Houllière (animatrice habitat pour les Compagnons bâtisseurs Bretagne), Pierre Després (vice-président de Vitré communauté en charge du logement), Mathieu Jérôme (de la Maison du logement) et Régis Harel (chargé de projet pour les Compagnons bâtisseurs Bretagne). |

Entreprendre des travaux de rénovation a un coût. Encore plus pour les habitants dont le budget est déjà serré. Pour autant, bien vivre dans son logement est une nécessité. Partant de ce double constat et afin que chacun puisse trouver une solution en fonction de son projet, Vitré communauté (via la Maison du logement) et l’association les Compagnons bâtisseurs Bretagne viennent de signer un partenariat pour un peu plus de trois années.

« Notre mission première, c’est la condition du logement d’une personne. Nous accompagnons les projets des personnes modestes et fragilisées afin qu’elles se sentent mieux chez elles », explique Régis Harel, chargé de projet pour l’association. Mais ajoute-t-il avec Mathieu Jérôme, de la Maison du logement, « le terme  »modeste » peut faire penser que ce n’est pas pour soi ». Pourtant, pour les deux hommes, « il ne faut pas avoir peur de pousser la porte pour demander ».

Apprendre à faire soi-même

Les Compagnons bâtisseurs peuvent accompagner « des locataires, propriétaires occupants et primo-accédants qui vivent dans des logements du parc public ou privé ». L’action de l’association s’articule autour d’un principe simple : l’auto-réhabilitation. « Nous sommes une association de chantiers, c’est-à-dire que nous faisons avec l’habitant, de A à Z. L’idée est donc aussi d’apprendre de nouveaux savoirs », poursuit Régis Harel. Au-delà de l’apprentissage, cela permet aussi, de fait, de réduire la facture.

Sur chaque chantier, se retrouvent ainsi un animateur technique professionnel de l’habitat, le ou les habitants, et des bénévoles et volontaires. « Nous intervenons aussi bien en préventif qu’en curatif et pas seulement pour des travaux importants, ajoute-t-il. Chaque année en Bretagne, nous accompagnons ainsi environ 500 habitants au cours de 150 chantiers. »

Concrètement, une dizaine d’habitants ayant des projets dans plusieurs des 46 communes de Vitré communauté ont d’ores et déjà été identifiés. L’association ne tiendra pas de permanence physique mais Coline Houllière, animatrice habitat, ira dans les communes afin de faire connaître cette action et de repérer d’autres habitants pouvant ainsi être épaulés, aussi bien dans les centres-villes que dans les zones rurales.

Source : Ouest France

Ils parlent de nous :

Appelez-nous