Yvelines. Mantes-la-Jolie : l’immeuble menace de s’effondrer, les habitants évacués

le 26 février 2019

Des habitants d’une copropriété de Mantes-la-Jolie (Yvelines) ont été évacués ce lundi 25 février. L’un des immeubles présentent des risques d’effondrement.

Yvelines. Mantes-la-Jolie : l’immeuble menace de s’effondrer, les habitants évacués

Ce lundi après-midi, un périmètre de sécurité a été mis en place autour du bâtiment sinistré à Mantes-la-Jolie (Yvelines).

Ce lundi 25 février, une copropriété de la rue des Pèlerins à Mantes-la-Jolie (Yvelines) a été évacuée par les pompiers. L’un des trois immeubles qui la compose menace de s’effondrer.

L’alerte a été donnée vers 11 h 30 par un habitant. Le bâtiment en question, un ancien hangar réaménagé en logements, présente un trou important à sa base qui risquerait de le faire s’écrouler. « Ce trou s’est formé sous la dalle du rez-de-chaussée », explique le Service départemental d’incendie et de secours (Sdis78).

« Quand on rentre dans la copropriété, on voit sous le bâtiment du fond. Il y a une énorme cavité, la cour s’est effondrée au ras de l’immeuble », décrit Jean-Luc Santini, adjoint à l’urbanisme.

L’avarie est survenue la semaine dernière, en même temps qu’une importante fuite d’eau. « On ne sait pas si la fuite est la cause du sinistre ou sa conséquence », indique l’élu.

Un arrêté de péril imminent a été pris et un expert est passé à deux reprises déjà la semaine passée, mercredi et vendredi, pour évaluer la stabilité du bâtiment. Des premiers travaux d’étaiement ont été effectués dans la foulée. Mais ils n’ont pas suffi et la situation s’est aggravée ce lundi.

La Ville applique le principe de précaution

Résultat, neuf logements ont été évacués dans la matinée, soit une quinzaine de personnes. « Les habitants ont pris leurs effets personnels. La plupart sont relogés chez de la famille proche mais une personne va dormir à l’hôtel », explique un agent de la mairie.

Ce dernier poursuit : « Il n’y a pas un risque immédiat d’effondrement mais on a préféré appliquer le principe de précaution. Mieux vaut éviter un drame comme à Marseille. Le rôle de la ville, c’est de sécuriser les lieux et d’informer les gens qui souhaitent rentrer chez eux. »

Un des copropriétaires indique pour sa part que l’affaire est suivie et que plusieurs assemblées générales ont déjà eu lieu avec le syndicat de copropriété. « Des travaux sont en cours. A priori, il n’y avait aucune raison de paniquer. » L’expert doit revenir sur place et rendre son rapport prochainement.

Source : Actu.fr

Ils parlent de nous :