Currently set to Index
Currently set to Follow

Revue de presse


AG de copropriété, l

AG de copropriété, l'heure du rush

20 septembre 2020

« Le gros souci est de trouver des salles. Malgré le Covid, les gens veulent venir. On a un taux de participation qui est plutôt meilleur que d’habitude», explique Rachid Laaraj, fondateur du courtier en syndic Syneval. Ceux qui préfèrent ne pas se déplacer ont aussi des alternatives. Depuis le 1er juin, les AG peuvent se tenir à distance, par visioconférence. Ce nouveau mode de participation permet d’organiser ces réunions en pleine journée. « A distance, les AG peuvent plus facilement avoir lieu le matin ou le midi », confirme Rachid Laaraj. ...

En savoir + Icône


Pourquoi la digitalisation pousse à la concentration des syndics de copropriété

Pourquoi la digitalisation pousse à la concentration des syndics de copropriété

7 septembre 2020

Le monde des syndics est en pleine mutation, avec une digitalisation de leurs activités qui s'accélère et une concentration du secteur. Décryptage dans l'émission BFM Patrimoine avec Rachid Laaraj, fondateur du courtier en syndic Syneval. (BFM Immo) - On constate depuis deux ans que les leaders du marché des syndics (Citya, Foncia…) rachètent de nombreux petits cabinets. Ce phénomène a été accéléré par plusieurs évolutions récentes. Tout d'abord d'ordre législative. Les différentes lois relatives au marché immobilier (Loi Alur, Loi Elan…) ont eu des effets collatéraux sur les plus petits syndics qui se sont vus dépassés par le nombre exponentiel de nouvelles règles. Ensuite, il y a l'impact de la crise sanitaire. L’arrivée du coronavirus a mis en exergue le retard digital de nombreux syndics, que ce soit en matière d'assemblées générales à distance, d'extranet ou de gestion de la copropriété à distance. Or, de nombreux petits syndics familiaux et locaux n’ont pas réussi à prendre le virage de la digitalisation et doivent désormais rejoindre de plus gros groupes présents sur le secteur. Mais ce mouvement de concentration des syndics risque d'avoir un impact conséquent sur les petites copropriétés (celles de moins de 15 lots), qui étaient jusqu’alors souvent gérées par des petits syndics, avec une augmentation significative des coûts. Rachid Laaraj, fondateur du courtier en syndic Syneval, était invité ce vendredi dans l'émission BFM Patrimoine pour décrypter ce phénomène et ses conséquences. ...

En savoir + Icône


La digitalisation, un vecteur de concentration des syndics de copropriété

La digitalisation, un vecteur de concentration des syndics de copropriété

6 septembre 2020

Ce vendredi 28 août, Rachid Laaraj, fondateur de SYNEVAL, est revenu sur la tendance des rachats de cabinets indépendants part les grands noms du secteur de l'immobilier et la digitalisation au niveau des syndics de copropriété, dans l'émission BFM Patrimoine présentée par Cédric Decoeur. ...

En savoir + Icône


Copropriété : chassez les intrus

Copropriété : chassez les intrus

16 juillet 2020

En effet, nombreux sont les immeubles où les codes ne sont jamais changés, rendant leur confidentialité très relative, surtout avec l’essor delà livraison à domicile. Plutôt que d’aller récupérer ses commandes au pied de l’immeuble, le client, qui les réceptionne directement devant sa porte, donne ses codes et ouvre en toute confiance, multipliant les risques d’intrusion. « Avec le temps, le code est transmis à un nombre croissant de personnes étrangères à la résidence. Pour offrir une protection efficace, il doit être modifié, au minimum, une fois par an, conseille Jean-François Eon, du courtier en syndic Syneval. Ne pas transmettre le code à des inconnus semble une évidence.Rien n'est plus simple que de se le procurer grâce au carton d’une boîte à pizza ou au ticket de livraison trouvé dans la poubelle de l’immeuble », ajoute-t-il. ...

En savoir + Icône


Comment réagir face à la crise sanitaire ?

Comment réagir face à la crise sanitaire ?

16 juillet 2020

En raison du confinement, beaucoup d’assemblées générales n’ont pas pu délibérer pendant cette période. Toutefois, le législateur a permis d'en décaler les dates grâce à deux ordonnances, adoptées le 25 mars puis le 22 avril. « Les assemblées générales annulées durant le printemps 2020, en raison de la situation sanitaire, peuvent être reportées. Mais elles doivent avoir lieu avant le 31 janvier 2021 », précise Rachid Laaraj, directeur général de Syneval, courtier en syndic. De plus, les mandats confiés par les copropriétaires aux membres du conseil syndical et expirant entre le 12 mars et le 10 septembre 2020 sont automatiquement renouvelés jusqu’à la prochaine assemblée. Ces aménagements laissent donc le temps de s’organiser. «De nombreux syndics prévoient de caler les dates d'assemblées générales cet automne», relève Rachid Laaraj. ...

En savoir + Icône


AG de copropriété en visioconférence

AG de copropriété en visioconférence

1 juillet 2020

"Les copropriétaires ne sont pas motivés à se déplacer, et encore moins pour une histoire de facturation. La vidéo peut apporter une solution." Rachid Laaraj, DG de Syneval. ...

En savoir + Icône


Copropriétaires, les nouvelles règles facilitent la prise de décision

Copropriétaires, les nouvelles règles facilitent la prise de décision

1 juillet 2020

Les petits immeubles - moins de cinq logements ou 15 000 euros de budget maximum - ne sont pas oubliés. Ils bénéficient enfin d’un régime adapté à leur taille. Ils pourront ainsi faire adopter des décisions à l’occasion de réunions informelles, ou via une consultation par e-mail. Ils pourront aussi se passer de conseil syndical. Une pratique courante. « Certains s’organisaient de façon tout à fait informelle, mais c’était illégal », rappelle Rachid Laaraj, du courtier en syndic Syneval. Ces ensembles profiteront aussi d’une comptabilité allégée. Autre avancée, les copropriétaires pourront désormais, en cas de préjudice, intenter une action en justice contre leur syndic. « Cela met fin à une situation ubuesque. Auparavant, le syndicat des copropriétaires ne pouvait initier ce type de procédure que par l’intermédiaire de son syndic », rappelle Rachid Laaraj. ...

En savoir + Icône


Copropriétaires, tenez vos AG à distance !

Copropriétaires, tenez vos AG à distance !

1 juillet 2020

La Fédération nationale de l’immobilier (FNAIM) estime ainsi que 55 000 assemblées générales de son réseau ne se sont pas tenues en Ile-de-France. « C’était une nécessité, lâche Rachid Laaraj, fondateur de Syneval, courtier en syndics. Quand le Covid est arrivé, très peu de copropriétés avaient fait leur assemblée générale. Beaucoup étaient bloquées. » ...

En savoir + Icône


1er juin : Entrée en vigueur de l

1er juin : Entrée en vigueur de l'Ordonnance de Copropriété

27 juin 2020

Rachid Laraaj, fondateur de Syneval, passe en revue les 9 principales mesures de l'ordonnance « Copropriété » n° 2019-1101 du 30 octobre 2019 qui entre en vigueur le 1er juin. Le 1er juin 2020 marque un tournant important pour les syndics de copropriété. C'est en effet la date d'entrée en vigueur de l'ordonnance « Copropriété » n° 2019-1101 du 30 octobre 2019 mais également celle des dispositions de l'ordonnance n° 2020-595 du 20 mai dernier sur la tenue d es assemblées générales à distance. ...

En savoir + Icône


La réforme du droit de la copropriété va commencer à distance !

La réforme du droit de la copropriété va commencer à distance !

26 juin 2020

Vote par correspondance La réforme du droit de la copropriété, en théorie applicable elle aussi depuis le 1er juin, permet par ailleurs aux copropriétaires de prendre des décisions au seul moyen du vote par correspondance lorsque la visioconférence n’est pas possible. « Le vote par correspondance constitue une opportunité supplémentaire d’augmenter le taux de participation en assemblée générale. Certains copropriétaires ne se déplaçaient plus en AG du fait du climat parfois houleux ou de débats sans fin, cette possibilité leur permettra de faire tout de même entendre leur voix », explique Rachid Laraaj, fondateur du courtier en contrats de syndics Syneval. ...

En savoir + Icône


Fermer une loggia en copropriété

Fermer une loggia en copropriété

26 juin 2020

Mais quelle que soit sa qualification, la fermeture de la loggia doit être autorisée par le syndicat à la majorité de l’article 25 puis qu’elle modifie l’aspect extérieur de l’immeuble. Vous devrez donc faire inscrire votre projet à l’ordre du jour de la prochaine assemblée générale. Sans faute ! « Un ouvrage installé sans l’accord de l’assemblée pourra être démonté dans les 5 ou 10 ans aux frais du propriétaire », met en garde Jean-François Eon, directeur du courtier en syndic Syneval. Un délai de prescription qui peut être porté à 30 ans si le juge considère l’empiétement tel, que la fermeture de la loggia constitue une véritable appropriation de partie commune. ...

En savoir + Icône


Petites copropriétés tout ce qui va changer

Petites copropriétés tout ce qui va changer

26 juin 2020

Nombre d'entre elles ne respectent déjà pas cette obligation. Au mieux, elles ont élu un conseil syndical fantôme qui ne se réunit jamais », renchérit Rachid Laaraj, directeur général du courtier en syndic Syneval. Mais, attention : si les copropriétaires décident de se passer de conseil, cela ne doit pas les empêcher d’assumer le contrôle de la gestion du syndic, dont il est normalement chargé. Certains préféreront prendre le chemin inverse et continueront à fonctionner avec un conseil syndical. Le choix leur est offert. ...

En savoir + Icône


1er juin : Entrée en vigueur de l

1er juin : Entrée en vigueur de l'Ordonnance de Copropriété

25 juin 2020

Une tribune rédigée par Rachid Laraaj, fondateur de Syneval, leader des courtiers en syndics. Le 1er juin 2020 marque un tournant important pour les syndics de copropriété. C'est en effet la date d'entrée en vigueur de l'ordonnance « Copropriété » n° 2019-1101 du 30 octobre 2019 mais également celle des dispositions de l'ordonnance n° 2020-595 du 20 mai dernier sur la tenue des assemblées générales à distance. Revue des 9 principales mesures ... ...

En savoir + Icône


Copropriété vs Covid : les cinq questions que vous vous posez

Copropriété vs Covid : les cinq questions que vous vous posez

24 juin 2020

Tout n’est pas réglé. Pour les grandes AG, qui se réunissent pendant plusieurs heures, des difficultés techniques et, donc, juridiques peuvent se poser. Le recueil des votes sera-t-il incontestable ? Toutefois, tempère Rachid Laaraj, directeur de Syneval, courtier en syndic, « 60 % du parc des copropriétés françaises comprennen t moins de 10 lots ». Le retard pris va-t-il pouvoir être résorbé ? « Les copropriétés sont un peu sur la défensive et, s’il n’y apas de sujets chauds à régler, elles préféreront attendre la rentrée. La plupart devraient se tenir à partir de septembre. Ce qui impliquera une multiplication des AG, notamment pour les petites copropriétés, dans la journée, tôt le matin ou à l’heure du déjeuner », évalue Rachid Laaraj. ...

En savoir + Icône


L

L'arrivée de nouveaux acteurs bouscule la profession.

22 juin 2020

Rachid Laaraj, Fondateur de Syneval, est revenu sur une ordonnance sur la digitalisation des syndics de la copropriété, dans l'émission Intégrale Placements présentée par Guillaume Sommerer et Cédric Decoeur. Intégrale Placements est à voir ou écouter du lundi au vendredi sur BFM Business. ...

En savoir + Icône


Réforme de la copropriété : les mesures de simplification entrées en vigueur au 1er juin

Réforme de la copropriété : les mesures de simplification entrées en vigueur au 1er juin

22 juin 2020

De manière plus générale, ce sont toutes les décisions importantes, comme l’approbation des comptes ou la fixation du budget prévisionnel, qui sont exclues de cette disposition. Par ailleurs, il est à noter que cette délégation ne peut se faire que lorsque le conseil syndical est composé d’au moins trois personnes. Un budget lui est alors alloué, avec des plafonds de dépenses à ne pas dépasser. “Cette disposition était attendue depuis longtemps, déclare Rachid Laraaj, fondateur du courtier en contrats de syndics Syneval. Il existe néanmoins un risque : celui de voir les copropriétaires se désintéresser encore plus de la copropriété en déléguant la quasi-totalité des décisions au conseil syndical.” ...

En savoir + Icône


Épluchez le contrat de syndic !

Épluchez le contrat de syndic !

26 mai 2020

«Attention à ne pas s'engager sur des pourcentages de rémunérations trop élevés [3 % en moyenne : Ndlr], qui ne seront plus négociables », alerte Jean-François Eon, directeur de Syneval, courtier en syndic. ...

En savoir + Icône


La loi ELAN de 2019 n

La loi ELAN de 2019 n'a pas permis d'assurer le déroulement des assemblées générales à distance

26 mai 2020

Afin d'apporter une solution à la hausse de l'absentéisme en assemblée générale (AG) de copropriété, la loi ELAN a introduit via son décret d'application n° 2019-650 en date du 27 juin 2019, la possibilité pour les copropriétaires d'assister aux AG à distance. Le décret prévoit la mise en place de visioconférences, audioconférences ou « tout autre moyen de communication électronique ». Or, ce décret prévoit qu'une assemblée générale ne peut prévoir l'accueil de participants à distance que si une précédente AG s'étant tenue exclusivement physiquement cette fois-ci l'ait expressément autorisé. (...) Par Rachid Laaraj Dirigeant et fondateur de Syneval, courtier en syndic. ...

En savoir + Icône


COVID-19 : Comment garantir la sécurité des gardiens et employés d

COVID-19 : Comment garantir la sécurité des gardiens et employés d'immeuble en copropriété

29 avril 2020

Devant cette période de confinement, l'enjeu majeur est de garantir la sécurité des personnels d'immeuble. Rachid Laaraj, fondateur du courtier en syndic, Syneval recommande une série de 10 gestes à adopter pour que ces derniers continuent leurs activités en limitant au maximum le risque de contamination. ...

En savoir + Icône


Coronavirus: les syndics redoutent un embouteillage en juin pour leurs AG

Coronavirus: les syndics redoutent un embouteillage en juin pour leurs AG

21 avril 2020

Syneval, courtier en syndic, a une lecture différente de cette ordonnance. Cette ordonnance prévoit effectivement une prolongation du mandat de syndic mais elle ne concerne que ceux expirant entre le 12 mars et le 23 juin 2020 (un mois après la fin de l'état d'urgence sanitaire). « Or, la très grande majorité des contrats de syndic arriveront à échéance le 30 juin prochain », souligne Rachid Laaraj, fondateur du courtier en syndics Syneval. Donc pour 7 jours, plus de 70% des copropriétés n'entreront pas dans le cadre de l'ordonnance. ...

En savoir + Icône