Comment s’assurer de la participation en Assemblée Générale ?

Comment s’assurer de la participation en Assemblée Générale ?Le syndic est mandaté par les copropriétaires par le biais d’un vote en AG. Si la participation à cette assemblée est inférieure à 1/3 des tantièmes, il est alors impossible de mandater un nouveau syndic ou de renouveler le mandat du syndic actuel : une nouvelle assemblée générale doit être convoquée !

 

Malheureusement, le taux de participation des copropriétaires, notamment des copropriétaires bailleurs, aux assemblées générales a fortement diminué ces dernières années. Dans ce contexte, la gestion des délégations de vote, plus communément appelés « pouvoirs », est centrale.

 

Récupérer les pouvoirs auprès de copropriétaires ne pouvant se rendre à l’assemblée permet de s’assurer que le taux de participation nécessaire à l’approbation de la résolution soit atteint. Cela permet également de di user le projet de changement de syndic auprès d’un maximum de copropriétaires.
Le conseil syndical doit impérativement récupérer la liste des copropriétaires auprès du syndic en place a n de pouvoir contacter les copropriétaires bailleurs. Le syndic a, en e et, l’obligation de communiquer cette liste, comprenant les coordonnées de chaque copropriétaire.

 

Conseil pratique

Le conseil syndical ne doit pas omettre de prévenir dès que possible le syndic candidat de la date et du lieu de l’AG afin qu’il puisse être présent.

 

Pour comprendre comment changer de syndic, vous pouvez aussi consulter les pages suivantes :
Comment notifier la candidature d’un nouveau syndic ?
Quel lieu pour l’assemblée générale ?
Que faire si le syndic refuse de convoquer l’Assemblée Générale ?
Qui informer au sein de la copropriété ?
Doit-on contrôler les comptes avant l’assemblée ?

Contactez-nous

Ils parlent de nous :