Courtier en syndic à Paris

Courtier en Syndic à Paris
La gestion immobilière est un vrai métier, mais lorsque l’on acquiert un appartement à Paris ou même tout simplement un bien, il est indispensable de connaître les différents protagonistes, comme le syndic de copropriété ou encore un courtier en syndic. Que vous investissiez dans le paris 18ème, paris 12ème, Paris 6ème dans un bel immeuble ancien, au Trocadéro ou dans un immeuble neuf, s’il y a plusieurs propriétaires vous allez devoir prendre connaissance de la gestion de copropriété.

 

Qu’importe votre lieu de résidence, un syndic sera le même à Paris, Lyon ou Marseille. En effet, le syndic de copropriété est obligatoire. Il peut être une personne physique ou morale, professionnelle ou non. Un syndic est régi par les articles 28 et suivant du décret du 17 mars 1967, mais aussi par l’article 18 de la loi du 10 juillet 1965.

 

Il incombe au syndic de copropriété parisien 3 missions.

Premièrement, il gère la partie administrative de la copropriété, de la préparation à l’ordre du jour d’une assemblée générale, la mise à jour du carnet d’entretien … Deuxièmement, il doit gérer la partie financière à savoir tout le côté comptabilité, le financement des travaux …. Dernier point, il assure l’exécution des décisions et de l’entretien de la copropriété. Il est le garant de la gestion quotidienne de la copro et des soucis qui peuvent en découler.

 

Retenez qu’un syndic est obligatoire qu’importe la localisation parisienne, le nombre de propriétaires ou encore le type de bien.

 

Quelles sont les différences entre le syndic professionnel et le syndic bénévole sur Paris ?

Dans une copropriété s’il est indispensable d’avoir un syndic, vous pouvez choisir entre un syndic professionnel et un syndic bénévole. Sachez que les deux entités ont les mêmes obligations, les mêmes missions, mais surtout la même responsabilité. Leurs points de divergences se situent sur : d’une part, le fait que le syndic professionnel est soumis à la loi Hoguet de 1970 qui impose ainsi la possession d’une carte professionnelle, d’avoir des garanties financières et surtout une assurance civile professionnelle (toutefois nous recommandons vivement au syndic bénévole de souscrire à une assurance civile). D’autre part, le syndic pro est souvent plus onéreux qu’un syndic bénévole.

 

Comment choisir son syndic ?

Qu’importe la localisation de votre bien parisien, il existe 3 façons pour qu’un syndic soit nommé à la tête de votre copropriété.

  1. Première possibilité : l’assemblée générale. Le jour du vote du choix du syndic, les différents syndicats de copropriété doivent apporter leur projet de gestion. Ensuite, un vote déterminera celui qui remporte la gestion. Il faut un vote à la majorité absolue (majorité de tous les propriétaires). Précisons que si la copropriété possède un conseil syndical, cela imposera un vote tous les 3 ans avec une mise en concurrence.
  2. Deuxième possibilité : règlement de la propriété. Parfois quand la copropriété est créée elle se dote d’un syndic provisoire pour qu’il organise l’assemblée générale et donc le vote du syndic définitif.
  3. Dernière possibilité : le tribunal de Grande Instance. En effet, en cas de problème, si l’assemblée générale ne s’accorde pas, un propriétaire peut saisir le tribunal pour demander la mise en place d’un syndic.

 

 

Pour être conseillé et guidé sur le syndic de copropriété sur Paris, Syneval propose des courtiers spécialisés qui pourront vous faire différentes propositions en fonction des caractéristiques de votre copropriété.

Contactez-nous

Ils parlent de nous :